Reboisement en RD du Congo

Programme agroforestier

Constat Action humanitaire SOS Enfants en R.D. du Congo

Territoire de Lubero, Nord Kivu



« Lorsque nous plantons des arbres, nous plantons les graines de la paix et de l'espérance. » Ce cri du coeur est celui Wangari Maathai, lauréate du Prix Nobel de la Paix 2004, figure emblématique de la défense des Droits de l'Homme et de la protection de l'environnement en Afrique.

Palmeraies et plantations de quinquina, causes de  déforestation en RD du Congo Le Nord Kivu se caractérise par une forte densité de population couplée à une agriculture intensive. La déforestation s’y poursuit à un rythme soutenu en raison de l’augmentation de la population.

La pression démographique liée aux troubles politiques est très forte : 3 millions de réfugiés rwandais et burundais s’y sont installés dans les années 90 et ne sont rentrés chez eux, pour la plupart, que bien des années plus tard.

L'année 2002 a vu l'affluence en nombre de familles fuyant la ville de Goma détruite par l’éruption volcanique du Nyiragongo. L'installation de ces familles en territoire de Lubero a provoqué un déboisement anarchique de la région qui, au fil des années, accélère la paupérisation des familles vivant essentiellement de travaux agricoles et de petit élevage.

Véritable fléau, cette déforestation entraîne la raréfaction du bois de chauffe, la dégradation des sols cultivables, une baisse des rendements agricoles et donc des revenus des paysans. La population ne parvient que difficilement à subvenir à ses besoins, leurs faibles ressources ne permettent plus aux ménages de faire face aux frais médicaux, scolaires ou alimentaires quotidiens.



Résolutions actions en R.D. du Congo

Programme agroforestier pour le reboisement et la revalorisation des sols et des ressources



Programme agro-forestier de reboisement en RD du Congo SOS Enfants et son partenaire local le CACUDEKI ont mis en oeuvre un vaste programme agroforestier en territoire de Lubero, au bénéfice de 28 groupements ruraux, les OB ou Organisations de Base.
Visant à contrer l’avancée de la dégradation des sols cultivables, valoriser les ressources et accroître les rendements agricoles, ce programme englobe une initiation de la population aux activités agroforestières de reboisement et l'introduction de nouvelles pratiques culturales.

L'agroforesterie recouvre toutes les pratiques agricoles associant l'arbre aux cultures.
Les bénéfices de l’agroforesterie sont nombreux et très diversifiés. Les paysans en retirent du bois de chauffe, du bois de service et d’œuvre, mais également du fourrage pour le bétail ou des éléments de compostage. Intégrés aux cultures, les arbres favorisent l'infiltration et la protection des eaux. Ils ont un effet anti-érosif sur l'environnement, participent à la préservation des sols et améliorent de leur fertilité.

Le programme agroforestier initié en territoire de Lubero s'articule en quatre axes :
  • Création de 50 pépinières
  • Installation d'une compostière dans chacune des Organisations de Base
  • Plantation annuelle de 50.000 arbres
  • Adoption de méthodes et techniques agro-sylvo-pastorales respectueuses de l'environnement
Au sein des 28 Organisations de Base, vingt personnes ont été formées aux techniques agroforestières et agropastorales, accédant ainsi au statut de moniteurs agricoles avec pour mission de former à leur tour les membres de leurs groupements respectifs. Ils sont supervisés et épaulés dans leur action par une équipe composée de deux animatrices et de quatre agronomes du Cacudeki.



RProgramme agro-forestier de reboisement en RD du Congo Programme agro-forestier de reboisement en RD du Congo

Pépinières sylvicoles


Cinquante pépinières ont été implantées dans les Organisations de Base.
Elles ont été équipées de tout le matériel agricole nécessaire à leur fonctionnement : sachets de repiquage, tamis, râteaux, bêches, houes, sécateurs, fûts et bidons, arrosoirs etc.

Programme agro-forestier de reboisement en RD du Congo Pour assurer le démarrage de la production, 154 kg de semences ont été fournies aux pépinières. Sélectionnées en fonction de leurs qualités spécifiques, les variétés sont les suivantes :
  • Grevillea Robusta
  • Eucalyptus Maiden
  • Eucalyptus Grandis
  • Eucalyptus Citriodora
  • Leucaena
  • Calliandra
Il est acquis que l’alternative à la déforestation due à la surexploitation paysanne demeure la mise en place d'essences forestières à croissance rapide.
Des espèces comme les eucalyptus sont idéales, elles ne mettent que cinq ans pour atteindre leur maturité. Les plantations sont donc exploitables à leur rythme de renouvellement sans que l'avenir soit hypothéqué.



Programme agro-forestier de reboisement en RD du Congo Programme agro-forestier de reboisement en RD du Congo

Reboisement agroforestier



Programme agro-forestier de reboisement en RD du Congo Grâce aux plants mis à disposition de tous par les pépinières communautaires, 50.000 arbres seront plantés chaque année, avec instauration progressive d'une rotation pour assurer le renouvellement des ressources.

Chacun des 530 ménages constituant les 28 Organisations de Base s'est engagé à planter 100 arbres par année, sur ses terres et dans ses champs, mais également dans les parties communes, sur le bord des pistes, autour des écoles et des institutions sanitaires qui disposent de concessions vastes et favorables au reboisement. Les arbres plantés dans ces espaces serviront des brise-vent, ils protégeront les toitures et profiteront à toute la population.

Les collines entièrement dénudées des Hautes Terres seront reboisées suivant les courbes de niveau. Les endroits très caillouteux avec affleurements rocheux accueilleront des arbres résistants et peu gourmands, comme Eucalyptus Grandis qui possède une grande supériorité d'adaption.
Sur les fortes pentes seront plantées des légumineuses arborées (Calliandra et Leucaena) qui améliorent les sols, constituent un aliment pour le bétail et favorisent l’installation des plantes fourragères.
Parfaitement adaptées aux conditions environnementales de la région, les variétés Grevillea Robusta et Eucalyptus Maiden ont été choisies pour leur grande frugalité. Elles s'intègrent facilement dans les terres cultivées.
Eucalyptus Citriodora présente d'excellentes possibilités de production de bois de chauffe et de service, avec un rendement annuel de 12 à 13 m3 par hectare, en rotation de 6 à 7 ans. Cette espèce doit être privilégiée dans tous les lieux où l'énergie ligneuse fait le plus défaut.



Programme agro-forestier de reboisement en RD du Congo Rapport final d'activité état civil en R.D. du Congo

Diffusion des techniques agro-sylvo-pastorales


Programme agro-forestier de reboisement en RD du Congo
Par le biais des vingt moniteurs agricoles et de l'équipe de formateurs du Cacudeki, tous les membres des Organisations de Base ont été sensibilisés aux techniques d'agroforesterie et bénéficient dans ce domaine d'une formation permanente. Ils intègrent ainsi progressivement au savoir-faire traditionnel les nouvelles méthodes culturales et les innovations technologiques agro-sylvo-pastorales.

Les techniques enseignées et mises en oeuvre sont les suivantes :
  • La jachère améliorée ou jachère ligneuse : les ligneux plantés sur les jachères contribuent à l’amélioration du sol tout en fournissant du fourrage et du bois.
  • La taungya : les arbres sont plantés simultanément avec des cultures vivrières qui contribuent à l’établissement et à l’entretien des essences forestières.
    L’association se poursuit jusqu’à ce que le développement des arbres empêche la croissance et le rendement des cultures qui sont alors abandonnées au profit de la forêt naissante.
  • La culture en bandes alternées : elle consiste à intercaler une rangée de ligneux, de préférence fixateurs d’azote, entre quelques rangées d’une culture vivrière. Un accent sera mis sur les arbres fruitiers qui seront plantés dans les parcelles et sur les limites des champs.
Agissant de manière directe sur l'environnement qu'elles restaurent et préservent, ces méthodes ont un effet double et rapide : elles augmentent les productions vivrières et facilitent l'approvisionnement en bois de chauffe, apportant une réponse aux deux problèmes essentiels de toute famille paysanne du Nord Kivu et de la République démocratique du Congo en général.



Agroforesterie et lutte contre la pauvreté
en R.D. du Congo

Dans tous les programmes menés en partenariat par SOS Enfants et la LIDE et le CACUDEKI, l’engagement de la population et son appropriation des actions sont extrêmement forts. Le programme agroforestier ne fait pas exception à cette règle et se développe de manière remarquable, avec des résultats rapides et tangibles, tant sur l'environnement que sur les conditions de vie des familles.

Programme de reboisement en RD du Congo
Fours de carbonisation et foyers de cuisson améliorés




La déforestation en République démocratique du Congo




Faire un don pour aider les réfugiés du Nord Kivu en RD du Congo




Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de l'association fédérative La Voix de l'Enfant

Coordonnées bancaires : La Banque Postale - La Source
Compte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397 - BIC : PSSTFRPPSCE

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google