Construction de bergeries en Bolivie

pour l'autosuffisance alimentaire des familles démunies
Vallée de Sapahaqui, hauts plateaux des Andes

Action humanitaire SOS Enfants en Bolivie

Essai d'installation des moutons dans le patio de leur bergerie Sur les hauts plateaux boliviens, l'altitude extrême et la rigueur du climat représentent un frein considérable pour le petit élevage. Car, comme les hommes, les moutons souffrent du froid et les pertes sont hélas nombreuses lors des épisodes les plus rigoureux.

La mise en place de bergeries garantit la protection des moutons contre le froid, permettant le développement de ce type d'élevage et contribuant ainsi de manière certaine à l’amélioration des conditions de vie des familles de l’Altiplano, tant au niveau alimentaire qu’économique.

C'est sur ce constat que l'association Warita a décidé de mettre en oeuvre un projet de construction de bergeries dans chacun des 6 villages de la vallée de Sapahaqui.




Bergeries communautaires en Bolivie Bergeries communautaires
et bergeries familiales


Plan d'une bergerie dans l'Altiplano bolivien Selon les villages et le cheptel existant, la mise en place des bergeries adopte un plan strictement identique avec deux types de fonctionnement bien distincts.

Ces bergeries sont constituées de 3 pièces spécifiques, l'une pour dormir, l'autre pour manger et la troisième, un enclos pour permettre aux moutons de profiter de l'air libre.
Plan d'une bergerie dans l'Altiplano bolivien
Les moutons des familles possédant moins de 15 têtes de bétail sont regroupés au sein de bergeries communautaires qui sont construites en priorité.

Par la suite, dès que le troupeau d'une famille atteint 15 moutons, une bergerie familiale est mise en place pour ses bêtes de manière individuelle.
Quoi qu'il en soit, communautaires ou familiales, ces bergeries ont un impact incontestablement positif sur la vie des villageois de la vallée de Sapahaqui et cela à plusieurs titres.




Bergeries communautaires en Bolivie Construction des bergeries


Les moutons dans le patio de leur bergerie Les bergeries sont construites par les villageois qui fabriquent des briques en “adobe” (mélange de terre et de paille séchée) pour le sous-bassement et les murs.

Parfaitements étanche, le toit est simplement constitué de paille tandis que le sol est recouvert d'une dalle de ciment pour permettre un nettoyage facile et la récupération des excréments qui servent à la fabrication d'engrais.

Le patio est grillagé sur toute sa longueur pour préserver la vue tout en empêchant les moutons de sortir. Pendant la saison des pluies, il est protégé par une grande bâche qui le recouvre entièrement.

Ces installations sont gérées de manière communautaire par la population, sous l'autorité du Centre de Formation et de Développement Agricole des villages respectifs.




Construction de bergeries dans l'Altiplano en Bolivie Impact de la mise en place des bergeries sur la population


Une bergerie communautaire dans l'Altiplano bolivien Une conséquence importante de la construction des bergeries est un considérable gain de temps pour la population.

Comme les moutons se nourrissent à présent dans la bergerie même, les femmes ne sont plus obligées de marcher loin et longtemps pour faire paître leur troupeau. Elles peuvent dès lors investir ce temps gagné dans d'autres activités.
Une bergerie familiale dans l'Altiplano bolivien
Les hommes peuvent récolter facilement le fumier et les excréments de mouton et s'en servir comme engrais dans les champs.

Ils économisent ainsi à la fois temps nécessaire pour se rendre à la frontière du Chili acheter l'engrais et l'argent de cet achat.
Par ailleurs, les bergeries optimisent les conditions de reproduction des bêtes qui souffrent moins du froid, au cours des agnelages en particulier, ce qui assure un meilleur développement du cheptel.

Dans l'artisanat de la région, la laine est utilisée pour les tissages, la confection de ponchos, de gants et de bonnets en particulier. Cette activité économique connaît un réel essor dans les villages équipés de bergeries, la laine y étant produite en quantité nettement supérieure.






SOS Enfants en Bolivie
Au vu des bons résultats des projets mis en oeuvre et de leurs retombées très bénéfiques en matière de nutrition, pour la population en général et les enfants en particulier, SOS Enfants poursuit son partenariat avec l'association Warita.


Action 2011

• Construction de huit serres alimentaires et dix poulaillers
pour les familles le plus démunies de la communauté Saparoma d'Ayo-Ayo

Si vous le désirez, vous pouvez vous associer à cette action et devenir ainsi ACTEUR du développement des hauts plateaux de Sapahaqui, région particulièrement démunie de Bolivie.





Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de l'association fédérative La Voix de l'Enfant

Coordonnées bancaires : La Banque Postale - La Source
Compte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397 - BIC : PSSTFRPPSCE

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google