SOS Enfants au Burkina Faso

Ferme Pilote de Guiè

Action humanitaire SOS Enfants au Burkina Faso Eau Terre Verdure

Agenda des activités rurales et agricoles 2008


Janvier 2008 : Les aménagements fonciers en plein boum

Tranchée de dérivation du périmètre de Cissé-Yargho
Dans trois villages de l’AZN, un grand nombre d’équipes d’hommes et de femmes travaillent actuellement dans nos chantiers d’aménagement en cours.

Creusement des mares de retenue d'eau à Cissé-Yargho
A Cissé-Yargho, la tranchée de déviation est presque terminée et nous poursuivons nos travaux avec l’aménagement du périmètre proprement dit. Creusage des trous d’arbres pour la route de Doanghin
A Doanghin, le creusage des trous d’arbres de chaque côté de la route a débuté durant le mois de janvier. Ces trous sont creusés jusqu’à atteindre la bonne terre où les racines des arbres pourront trouver l’eau du sous sol pour leur bon développement.
La tranchée pour la clôture mixte de l'école de Kouïla
A Kouïla, nous avons démarré en janvier les travaux de réalisation d’une clôture mixte qui délimitera le terrain de l’école.
La clôture entourera l’école et les logements des instituteurs, préservant ainsi un terrain dans lequel les élèves pourront apprécier un environnement protégé de la dent du bétail et se familiariser avec le bocage.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Février 2008: Formation professionnelle des jeunes

Travaux de maçonnerie à Guiè, Burkina Faso Les 16 jeunes garçons accueillis en formation à la Ferme Pilote de Guiè en novembre 2007 s’installent progressivement.
Ils ont intégré les travaux de l’AZN dans les sections suivantes : pépinière, élevage, champs d’essai, aménagement foncier, atelier et maçonnerie.

Leur dortoir est presque achevé et ils ont commencé à suivre chaque soir de 16H00 à 17H30 des cours de formation générale.
Cours de mise à niveau scolaire pour les jeunes en formation
Les matières enseignées sont le français, les mathématiques, les SVT, l'histoire, la géographie et la comptabilité. Les cours sont donnés par des volontaires de l’AZN.
Formation en mécanique, démontage d'une vieille voiture
Les 16 jeunes ont également pu suivre durant 4 jours une session de formation de base aux rudiments de la mécanique avec mise en pratique par le démontage d'une vieille voiture de l’AZN, opportunité très rare pour les jeunes de la région.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Mars 2008 : Aménagements fonciers

Pépinière
Arrosage des plants à la pépinière de Guiè, Burkina Faso

Les pépiniéristes se hâtent pour fournir aux aménageurs tous les plants nécessaires aux plantations qui débuteront au mois de mai.

Micro barrage de Douré
Micro barrage de Douré
Micro barrage de Douré
Micro barrage de Douré
Commencé en novembre 2007, le renforcement du micro barrage de Douré est maintenant entièrement terminé, prêt à supporter les caprices de la pluviométrie.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Mars 2008 : Aménagements fonciers, suite

Périmètre bocager de Cissé-Yargho
Tranchée de déviation des eaux pluviales La tranchée de déviation des eaux pluviales en amont du futur périmètre bocager de Cissé-Yargho est terminée. Renforcée en son aval d’une digue de 700 mètres de longueur, cette tranchée de 1 m² de section sur 1.155 mètres de long assurera la protection du périmètre contre les eaux sauvages (eaux de ruissellement de la savane et des zones dégradées situés en amont du périmètre).

L’aménagement proprement dit du périmètre de Cissé-Yargho (diguettes, clôture, mares, pare-feu, barrières) se poursuit.
Aménagements divers
Les travaux des routes de Doanghin sont en bonne voie également.
Nous recherchons des appuis financiers pour ajouter des réalisations à haute intensité de main d'oeuvre à nos chantiers en cours actuellement. Ces travaux à haute intensité de main d'oeuvre rémunérée permettraient aux plus démunis d'acheter les céréales qu'ils n'ont pu récolter durant la mauvaise campagne agricole de 2007, tout en participant à la conservation des eaux et des sols de leur terroir.

Les travaux de préparation des terres pour le Zaï ont débuté en mars dans nos champs d’essai situés dans le périmètre bocager de Tankouri à Guiè. Préparation des sols pour le Zaï Préparation des sols pour le Zaï




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Avril 2008 : En attendant la pluie...

Tout le monde s’active dans l’attente des premières pluies !
Préparation des trous pour les plantations selon la méthode Zaï
Nous attendons avec impatience les premières pluies de l’année car la saison sèche aura été très longue depuis l'arrêt soudain des pluies le 14 septembre 2007, un mois trop tôt.
Répartition du compost dans les trous de Zaï
Alors que les paysans de notre région entament la préparation de leurs champs, nous avons terminé celle de notre champ de Zaï, défoncé en mars à l’aide du tracteur. Après le passage du tracteur, nous creusons les trous du zaï et y déposons du compost bien mûr.
Aménagement des routes
Protection des plantations contre la divagation du bétail Les aménageurs des routes confectionnent les entourages de protection contre le bétail avec du grillage soudé qui est recoupé pour former ensuite des cylindres. Protection des plantations contre la divagation du bétail




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Avril 2008 : Aménagement des jardins familiaux

Bétonnage de la citerne d'un jardin familial
Les travaux des quatre jardins familiaux en cours cette année vont bon train.
Aménagement d'un jardin familial
Pose des piquets de clôture
Installation de la porte d'entrée


Après le creusage des tranchées et des citernes ainsi que la confection des trous pour les piquets de clôture, les techniciens de la Ferme Pilote ont commencé leurs interventions :

 · Pose des piquets de teck
 · Pose du grillage
 · Bétonnage de la citerne
 · Pose de la porte d’entrée


Les propriétaires de ces jardins ont, eux aussi, les yeux fixés vers le ciel car les premières pluies leur permettront de commencer leurs premières cultures maraîchères.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Mai 2008 : Nos premières pluies de la saison !


Les premières pluies de la saison à Guiè, Burkina Faso Quelques gouttes sont tombées le 20 mai, juste de quoi coller la poussière !

La première bonne pluie de l’année est tombée le 25 mai : 22 millimètres, après plus de 8 mois d’une longue saison sèche.

Dès le lendemain, nous avons commencé les semis de nos champs de Zaï dans le périmètre de Tankouri. Une 3ème pluie de 3 mm est venue finir le mois le 29 mai.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Mai 2008 : Aménagements fonciers


Travaux à haute intensité de main d'oeuvre rémunérée Pour venir en aide aux plus démunis et leur permettre de s'acheter les céréales qu'ils n'ont pas pu récolter durant la campagne agricole 2007, nous avons démarré l’aménagement d’une retenue d’eau (bulli ou étang) à l’entrée du village de Guiè.
92 équipes de 4 à 6 personnes se sont mises au travail, chaque équipe ayant 25 m3 à creuser et à déposer sur la digue en confection. Cela se fait dans le cadre des travaux à haute intensité de main d'oeuvre rémunérée (HIMO).
Travaux à haute intensité de main d'oeuvre rémunérée Travaux à haute intensité de main d'oeuvre rémunérée
Unbe nouvelle technique de clôture à Guiè, Burkina Faso
Confection des clôtures
Une nouvelle technique de confection des clôtures grillagées a été testée en collaboration avec l’ONG New Tree dans un des jardins familiaux aménagés cette année.

Nous avons adapté leur modèle de grillage à notre concept de haie mixte, dans le but de pallier la difficulté que nous rencontrons à trouver les piquets de bois et aussi pour confectionner les grillages sur place.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Juin 2008 : La pluie est devenue destructive !

Les pluies de juin, d’insuffisantes qu'elles étaient en début de mois, sont devenues trop abondantes et destructives à la fin du mois de juin.
Les premières pluies de la saison à Guiè, Burkina Faso
La première bonne pluie du mois est tombée à Guiè le 12 juin : 16 millimètres. Quelques traces d’eau lui ont succédé le 20 juin. Ces insuffisances n’ont pas permis une bonne levée des semis précoces et beaucoup d'entre eux ont dû être repris.
Puis les pluies se sont enchaînées :
  • le 21 juin : 25 mm
  • le 25 juin : 20 mm
  • le 27 juin : 6 mm
  • le 28 juin : 42 mm
  • le 30 juin : 11 mm
La pluie du 28 juin a été particulièrement forte dans le village de Cissé-Yargo où nous réalisons cette année un périmètre bocager.
Les habitants de Cissé-Yargo ne se souviennent pas d’un tel déchaînement du ciel.
Jeune plant déraciné
La digue de protection amont du périmètre a cédé en plusieurs points sous la venue des eaux de ruissellement rendues encore plus abondantes du fait que la zone en amont (plus de 100 hectares) avait été mise à nue par un feu de brousse durant la saison sèche.
Micro barrage de Douré
Le courant d’eau ainsi libéré a traversé le périmètre, cassant sur son passage nos grillages et nos diguettes et déracinant les jeunes arbres récemment plantés.



Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Tranchée de déviation des eaux pluviales
Périmètre bocager de Cissé-Yargho
Le bilan est lourd : 3.320 mètres de diguettes cassées, 400 mètres de clôture à réparer et une vingtaine d’hectares de bocage affectés. La digue de protection n’est pas la plus endommagée, mais nous devons en reconsidérer le dispositif, pour le renforcer.
Préparation des sols pour le Zaï
En dehors de cet événement dramatique, le mois de juin s’est bien passé.
C’est la période ou la Ferme Pilote de Guiè consacre une grande partie de son temps aux plantations d’arbres et d’arbustes, notamment dans le périmètre bocager de Cissé-Yargho pour cette année.

Photos :
Plantation et arrosage de la haie mixte





Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Juillet-Août 2008 : Hivernage satisfaisant !

De bonnes pluies à Guiè, Burkina Faso Hivernage, un drôle de nom pour désigner l’été sahélien !
Ce terme nous vient des premiers envahisseurs européens, des militaires qui, ne pouvant pas faire la guerre pendant la saison pluvieuse, la nommèrent ainsi.

Pourtant la saison pluvieuse est tout sauf une période d'activité ralentie ! C’est le moment où les paysans jouent leur survie de l’année à venir ; et tout le monde s’affaire aux champs du matin au soir.

JUILLET
DatePluie
13 mm
410 mm
917 mm
1113 mm
154 mm
1849 mm
1957 mm
219 mm
2632 mm
3044 mm
--
Total238mm
AOUT
DatePluie
47 mm
628 mm
730 mm
117 mm
148 mm
1920 mm
224 mm
2315 mm
2513 mm
282 mm
317 mm
Total141 mm
A Guiè, ces mois de juillet et d’août ont reçu des pluies de façon régulière, ce qui permet une bonne croissance des cultures si toutefois les autres facteurs de la production sont réunis (vie du sol, infiltration des eaux de pluie, apport d’humus). Sarclage des cultures

La fréquence des pluies peut gêner le sarclage des cultures, les adventices repoussant derrière la daba !
Nous y remédions en ne cultivant qu’autour des jeunes plants de sorgho, laissant le reste du sarclage pour une période plus favorable.
De cette manière la céréale poursuit sa croissance et les adventices entre les rangs constitueront un excellent engrais vert lorsqu’on les éliminera par la suite.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Juillet-Août 2008 : Aménagements fonciers

Périmètre bocager de Cissé-Yargho
Les dégâts occasionnés dans le périmètre bocager de Cissé-Yargo lors de la pluie du 28 juin ont pu en partie être réparés et les pluies qui ont suivi n’ont pas fait de nouveaux dégâts. Mais cela nous amène à être encore plus vigilants dans la gestion des risques venus des terrains en amont de nos aménagements dont nous ne maîtrisons pas la gestion environnementale actuelle et encore moins le devenir si ces terres devaient aller en se dénudant !
Broyage des broussailles
Entretien des aménagements
Le broyage des broussailles pour le compost a repris cette année, avec une toute autre dimension grâce à notre nouveau broyeur et également avec notre découverte d’une technique qui utilise le broyat sans passer par le compostage.
Cette technique dite du BRF (bois raméal fragmenté) sera testée dans nos terrains expérimentaux dés la prochaine saison agricole.
Remplacement des arbustes morts dans les haies vives.
En juillet, nous avons réalisé le remplacement des arbustes morts dans les haies plantées les années précédentes. Ce travail est nécessaire dans certains sols peu profonds où nous avons du mal à implanter la haie.
Entretien des diguettes en demi-lune pour la conservation de l'eau
Août est le mois de l’entretien des plantations : désherbage des jeunes plants de l’année et entretien des dispositifs de conservation de l’eau autour des arbres de route (diguettes en demi-lune).




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Septembre 2008 : Tendance à la sécheresse

Septembre
DatePluie
232 mm
421 mm
818 mm
1013 mm
135 mm
1849 mm
159 mm
1648 mm
237 mm
Total143 mm
Champ de sorgho à Guiè, Burkina Faso Autrefois, la saison des pluies s’étendait de mai à octobre, avec les premières pluies en avril et quelquefois même les plus tardives en novembre.

Mais la tendance de ces dernières années est plutôt d’aller de juin à septembre. Cela se ressent encore cette année, avec un ralentissement des pluies en septembre, mais tout de même une très bonne pluie à Guiè le 16 septembre (48 millimètres), ce qui à priori ne compromet pas les futures récoltes dans la région de Guiè.

Cependant, d’autres régions du nord du Burkina ont connu des poches de sécheresse qui ont fortement handicapé l’implantation et le développement des cultures.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Septembre 2008 : Des cultures satisfaisantes

Septembre est le mois où les cultures sont en plein développement.
Cette année, toutes nos cultures sont de qualité biologique.

Ci-dessous, un champ de coton.                                               A droite, un champ de sésame. Champ de coton à Guiè, Burkina Faso Champ de sésame

Un épi de sorgho déjà formé.                                   Un champ de bissap (Hibiscus sabdariffa). Epi de sorgho déjà formé Champ de bissap à Guiè, Burkina Faso
Septembre est aussi le mois où l’on récolte l’herbe pour l’ensilage.Ensilage à Guiè, Burkina Faso
Ensilage à Guiè, Burkina Faso

Récolte de l’herbe pour l’ensilage et tassement du silo.





Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Octobre 2008 : Ouf pour cette année !

Octobre
DatePluie
77 mm
1016 mm
1224 mm
212 mm
Total49 mm
Les dernières pluies n’ont pas fait défaut cette année ! Les 49 millimètres d’octobre ont permis à notre région de conclure positivement la saison pluvieuse et d’obtenir des rendements satisfaisants.

Les récoltes ont commencé par l’arachide et le niébé (haricot) qui ont particulièrement bien produit cette année à Guiè.
Ont suivi les récoltes du sorgho et du mil dont les rendements de nos champs expérimentaux confirment la tendance des 2 années précédentes, comme le montre le tableau ci-dessous :
ProductionChamps villageois ordinairesChamps villageois en méthode zaïChamps expérimentaux
Ferme Pilote de Guiè
Sorgho local6131 647 2 892
Sorgho amélioréNon testéNon testé3 025
Mil local Non mesuréNon mesuré 1 925

Rendements moyens à l’hectare en kilogrammes.

Un paysan et sa récolte de sorgho, Guiè, Burkina Faso
Nous notons une nette amélioration des rendements du sorgho cultivé en zaï dans le village, du fait de la bonne pluviométrie et d’une maîtrise accrue de la technique. Dans les champs expérimentaux, rappelons que cette année nous avons abandonné l’usage de l’engrais chimique, sans que cela n’affecte beaucoup les rendements.
Après 8 années de labeur, nous profitons maintenant pleinement des effets d’une bonne rotation culturale. Nous reviendrons sur ces résultats dans notre rapport annuel 2008.

Sur la photo ci-dessus nous voyons un paysan de Guiè, ayant pratiqué la méthode zaï, qui pose devant une partie de sa récolte entreposée pour en terminer le séchage avant d’être mise dans le grenier. Des bouquets sont faits avec les meilleurs épis. Ils seront entreposés à part pour servir de semences à la prochaine saison des pluies.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Octobre 2008 : La période des foins

Confection des balles de foin à Guiè, Burkina Faso
Après l’ensilage en septembre, octobre a été consacré au foin.
Nous avons pu produire une soixantaine de balles rondes. Une balle de foin de l'an dernier
Nous avions exposé à la saison des pluies quelques balles produites en 2007.
Le résultat est encourageant : une couche extérieure de 10 à 15 centimètres a pourri mais l’intérieur de la balle est resté intact.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Octobre 2008 : Les Ruralies

La grande fête villageoise annuelle de Guiè
La fête des Ruralies à Guiè Burkina Faso
Grande fête villageoise des Ruralies à Guiè, Burkina Faso

Les Ruralies, ce rendez-vous festif de la fin des récoltes, a du succès dans les villages de l’AZN, surtout en cette année où les récoltes ont été satisfaisantes.



Au programme : tir à l’arc, théâtre, chants et danses, pour un public de plus en plus nombreux …
les gagnants du concours de culture Zaï à Guiè, Burkina Faso

… et pour clôturer la fête, la remise du prix du meilleur champ de sorgho en culture zaï, prix remis cette année à Monsieur et Madame Koudnoaga et Lamoussa GAGRÉ, un jeune couple d’agriculteurs de Guiè.


Nous sommes encouragés de voir de plus en plus de jeunes s’intéresser au renouveau de l’agriculture !



L'AZN - Association Zoramb Naagtaaba

Ferme Pilote de Guiè
Agenda 2009   Agenda 2008   2007   2006
Rapport d'activité 2006   2005   2004

Renaissance d'une terre
Programme de développement agricole
Lutte contre la désertification
Aménagement d'un périmètre
Méthode de refertilisation des sols
Technique d'embocagement, les photos

Données pluviométriques enregistrées à Guiè

CIER
Centre d'Instruction et d'Education Rural

Scolarité des enfants de la région de Guiè
Construction de l'école Guiè B
Des cours d'été pour la remise à niveau des enfants


L'Association TenKeega à Goèma

Ferme Pilote de Goèma
Agenda 2011 Ferme Pilote de Goèma
Activités Goèma 2010
Activités Goèma 2009

Volet Santé de l'AZN
Poste de Santé Primaire de Guiè
Construction d'une maternité

Les Ecoliers de Guiè

La Ferme Pilote
News du mois

AZN, les archives






Parrainer un écolier de Guiè
Parrainer un collégien de Guiè
Offrir un cadeau aux enfants

Participer à l'aménagement d'un périmètre bocager




Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de l'association fédérative La Voix de l'Enfant

Coordonnées bancaires : La Banque Postale - La Source
Compte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397 - BIC : PSSTFRPPSCE

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google