SOS Enfants au Cameroun

bas de page Actions humanitaires au Cameroun

Projet DENKO

Programme de Développement de la zone rurale de Nkolnguet

Les partenaires

Le village de Nkolnguet

Le programme de Développement

Le volet Ressources Agricoles

Rapport de mission Les réalisations

Archives : mars 2007 - janvier 2006



le village de Nkolnguet projet DENKO au Cameroun Le CAMIC - Club des Amis du Cameroun

SOS Enfants et le village de Nkolnguet au Cameroun


SOS Enfants a entamé en 2003 un partenariat avec le Club des Amis du Cameroun, Organisation Non Gouvernementale de développement camerounaise créée en 1992, enregistrée à la préfecture de Yaoundé et régie par la loi de 1990 sur la liberté d’association au Cameroun.

Le CAMIC en quelques lignes



    Ses axes de travail :
  • La production alimentaire
  • L’hydraulique villageoise
  • La santé
  • Le micro-crédit
    Ses moyens d'action :
  • Initiative et travail volontaire des groupes de base
  • Collaboration avec l’administration
  • Appuis extérieurs
    Ses méthodes de travail :
  • Recours prioritaires aux ressources locales, naturelles, techniques et humaines
  • Participation la plus importante possible de la population à la conception, à la mise en œuvre, à la gestion et au contrôle des actions de développement



le programme projet DENKO au Cameroun Le village de NKOLNGUET

Nkolnguet se situe dans l’arrondissement d’Okola, département de la Lekié,
province du Centre, à 50 km de la ville la plus proche, Yaoundé.

Le village compte environ 1000 personnes vivant dans un grand dénuement.

L'isolement dont souffre le village du fait de son éloignement et de l'absence totale de moyens de communication a jusqu'à ce jour empêché tout développement économique.
SOS Enfants et le village de Nkolnguet au Cameroun Nkolnguet vit en quasi-autarcie.

Pourtant, le sol est fertile et dispose d’importantes nappes d’eau souterraines.
En pleine forêt équatoriale, Nkolnguet se love dans un paysage de collines et de rivières.

La population est essentiellement paysanne, avec comme principales occupations l’agriculture, la pêche, la chasse et l’artisanat.

Les cultures que l’on retrouve dans la région sont les suivantes :
  • Le maïs
  • L’arachide
  • L’igname
  • Le macabo
  • Le manioc
  • Le gombo
Ce sont surtout des cultures vivrières destinées à la consommation. Il n’existe pas encore d'unité industrielle dans la région.

Le village a bénéficié très récemment d’un programme d’électrification rurale initiée par le gouvernement. SOS Enfants et le CAMIC s'appuient sur cette avancée pour aider les habitants de Nkolnguet à prendre en main leur propre développement.



le projet projet DENKO au Cameroun Le programme DENKO

A la demande des villageois et en collaboration avec eux, le CAMIC a élaboré le programme de développement du village de Nkolnguet. SOS Enfants et le village de Nkolnguet au Cameroun


Ce programme baptisé DENKO comporte 4 volets successifs :
  1. Accès à l’eau potable
  2. Optimisation de l'utilisation des ressources agricoles
  3. Création d’une case de santé
  4. Mise en place d'une unité d’élevage

Destiné à améliorer les conditions sanitaires du village par l'accès à l'eau potable, la construction d'un puits et l'installation d'une pompe, le premier volet a été réalisé en 2004.

SOS Enfants a choisi par la suite de prendre en charge le deuxième volet concernant les ressources agricoles.



paragraphe suivant projet DENKO au Cameroun Le volet ressources agricoles

Ce volet pour but d’assurer la sécurité alimentaire dans le village de Nkolnguet et ses environs. SOS Enfants et le village de Nkolnguet au Cameroun

Du fait de l'éloignement de leur village, les populations de Nkolnguet ne parviennent pas toujours à écouler en temps utile leur production agricole.

Comme ils ne disposent pas de structure de conservation, les villageois assistent impuissants à l’anéantissement de nombreux efforts de production.
La transformation du maïs, du manioc ou de l’arachide permettrait une plus longue conservation et offrirait de multiples possibilités de consommation tout en allégeant la tâche de la femme.
Afin de répondre à cette attente, le programme DENKO comprend la mise en place d'une unité de transformation de produits alimentaires.
    Objectifs :
  • Optimiser l'utilisation des produits agricoles
  • Permettre la conservation de ces produits
  • Assurer la sécurité alimentaire des villageois
  • Offrir une diversification de l'alimentation
  • Améliorer la condition des femmes de Nkolnguet et leur statut
SOS Enfants et le village de Nkolnguet au Cameroun
    Mise en oeuvre :
  • Construction du bâtiment principal
  • Acquisition d’un moulin à vivres frais
    (moulin à condiments avec moteur électrique)
  • Acquisition d’un moulin à vivres secs
    (moulin à maïs 2A Premier avec moteur diesel)
Viabilité à long terme :
En concertation avec les villageois, il a été décidé qu'une très modique participation financière sera demandée aux utilisateurs des moulins afin de couvrir les frais de fonctionnement et d'entretien du matériel.

Le barème retenu tient compte à la fois du pouvoir d’achat quasi inexistant des populations rurales et de la nécessité d’entretenir les moulins pour assurer leur fonctionnement.

Moyens humains :
Un comité de gestion du projet a été créé.
Composé de 4 personnes, il assure le fonctionnement et l'entretien des moulins :
  • 1 trésorière
  • 1 chef magasinier
  • 1 opérateur utilisateur des moulins
  • 1 commissaire aux comptes
Afin de mieux évaluer le projet, le nom de chaque bénéficiaire, la nature et la quantité d’aliments transformés sont notés dans un registre.




liens projet DENKO au Cameroun Les réalisations à ce jour

Effectuée par les villageois eux-mêmes avec la participation du CAMIC,
la construction du bâtiment principal était terminée début 2004. SOS Enfants et le village de Nkolnguet au Cameroun

Les travaux de sécurisation se sont achevés en mai 2004 par le renforcement en béton de la structure et la pose de la toiture, de deux portes et de deux fenêtres.
L'acquisition du premier moulin à vivres frais est intervenu en juin 2004 et a permis le démarrage immédiat de l'unité de production. Ce premier moulin eu un grand impact sur la vie des populations, surtout pour les femmes qui ont vu une partie de leur tâche allégée, et l'unité de production a ouvert au village des perspectives nouvelles.

A la demande de la population désireuse d'étendre son activité, SOS Enfants a financé en 2006 un deuxième moulin destiné à moudre les vivres secs.

La mise en culture d'un champ communautaire est venue compléter ce volet de développement agricole pour la sécurité alimentaire des habitants de Nkolnguet.

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous associer à cette action et participer ainsi au développement de ce village. N'hésitez pas et rejoignez notre action :

Par votre don en ligne ou votre promesse de don, ce projet deviendra le vôtre...





Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de l'association fédérative La Voix de l'Enfant

Coordonnées bancaires : La Banque Postale - La Source
Compte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397 - BIC : PSSTFRPPSCE

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google