SOS Enfants au Népal

paragraphe suivant Action humanitaire au Népal

Campagne d'inscription à l'état-civil

pour les enfants tibétains de la vallée de Panzang

Les partenaires
Le contexte

La problématique
Les obstacles
Les solutions
Tranche 2003
Campagnes 2004/2005 et premier bilan



Parrainage d'enfants au Népal




paragraphe suivant Campagne d'état-civil au Népal Les partenaires


Campagne d'état-civil au Népal

Alerté par Anne Lelong, déléguée générale de l’association Couleurs Himalaya, S.O.S Enfants a décidé de s’investir à ses côtés en faveur d"enfants tibétains au Népal.

La mise en place d'un vaste programme de développement et de scolarisation dans une vallée du Haut Dolpo, une des contrées les plus reculées du Népal, permet à ses habitants de prendre en main dès aujourd'hui l’avenir de leur région.





paragraphe suivant Campagne d'état-civil au Népal Le contexte


Campagne d'état-civil au Népal
Située à plus de 4 000 mètres d’altitude dans le haut Dolpo, au coeur de la chaîne himalayenne, la vallée de Panzang regroupe trois villages.

180 familles environ vivent dans cette vallée où l'on dénombre un peu plus de 400 enfants âgés de moins de 15 ans.

Les habitants y mènent une vie semi-nomade.

Hormis les enfants récemment scolarisés grâce à la création d'une école et à la mise en place de parrainages scolaires, on considère qu’à peine dix personnes savent lire et écrire dans toute la vallée.

La grande majorité des habitants ne sont pas inscrits à l’état-civil et ne disposent donc pas de pièce d’identité.





paragraphe suivant Campagne d'état-civil au Népal Problématique de l'état-civil dans la région

Campagne d'état-civil au Népal
La vallée de Panzang est une enclave tibétaine au Népal.
Ne parlant pas le Népalais et ne pouvant prouver leur nationalité par la production d'une pièce d'identité, les habitants courent en permanence le risque d'une reconduite à la frontière chinoise en cas de contrôle, dès lors qu'ils s'aventurent hors de leur vallée.

De plus, en raison du défaut d'inscription sur les registres d'état-civil, la majeure partie des habitants de la vallée n'a pas d'existence légale.

La vallée de Panzang est, de ce fait, une région oubliée des services administratifs.
En effet, l'état népalais accorde les aides, met en place les infrastructures, effectue les investissements et affecte les instituteurs en fonction du nombre d'habitants dans les villages.





paragraphe suivant Campagne d'état-civil au Népal Les obstacles


Campagne d'état-civil au Népal
L’inscription au registre d’état-civil est payante et se passe obligatoirement au chef-lieu de district, Dunai, à 6 jours de marche de la vallée.

Si elle n'est pas effectuée par l'un des parents, il est impératif de faire venir 4 témoins.

Cet éloignement est un réel obstacle auquel s'ajoute le fait que les parents ne sont absolument pas conscients de l'importance que revêt la déclaration de naissance de leurs enfants.

De même, la population, dans sa très grande majorité, ne comprend pas l’enjeu d'une inscription à l'état-civil et la nécessité d'un recensement des habitants de la région pour la régularisation des registres de l'administration.





paragraphe suivant Campagne d'état-civil au Népal Les solutions


Campagne d'état-civil au Népal
En raison de l’illétrisme régnant dans la vallée, il faut se reposer sur l'un des professeurs pour prendre en charge la campagne d'inscription à l'état-civil, en dehors de son travail à l’école.

Le programme prévoit de procéder village par village. Un calendrier en 3 étapes réparties sur 3 années a donc été établi en tenant compte des particularités de la région.

Le recensement des enfants se fait durant l’été afin de permettre au professeur chargé de cette mission d'effectuer le trajet jusqu'à Dunai avant le mois d'octobre, début de la période rigoureuse rendant les déplacements difficiles voire impossibles.

En raison du semi-nomadisme des familles, 5 semaines environ sont nécessaires pour mener à bien la collecte d'informations.

Une fois ce travail réalisé, le responsable se rend à Dunai, chef-lieu du district, présenter à l'officier d'état-civil les demandes d'inscription des enfants de la vallée.

On peut estimer à 10 jours le temps nécessaire pour la validation de ces inscriptions et leur enregistrement au service des identités.
En tenant compte des 12 jours de trajet de Panzang à Dunai aller-retour, il est raisonnable d'affirmer que toute l'opération peut se dérouler en 2 mois et demi.





paragraphe suivant Campagne d'état-civil au Népal Première tranche effectuée en 2003


Campagne d'état-civil au Népal
Le recensement des 180 enfants du village de Ting–Kyu s'est fait au cours de l'été 2003.
Le professeur responsable de l'opération d'état-civil a procédé à la collecte des informations durant le mois d'août.
Cette tâche a été plus difficile que prévu du fait du nomadisme de la population durant l'été, les enfants suivant leurs parents au sein des camps de nomades.
De nombreux déplacements dans la montagne en ont résulté et le recensement des enfants s'est ainsi étalé sur plus de 6 semaines.

La présence de Maoïstes dans la région a considérablement compliqué l'opération, rendant le trajet jusqu'à Dunai périlleux et hasardeux.

Mais toutes les difficultés ont pu être surmontées et l'inscription des 180 enfants de Ting-Kyu était effective en fin d'année 2003.
Alerté à l'occasion de cette première tranche d'inscription sur le nombre d'enfants vivant dans la vallée, le responsable du chef-lieu de district a organisé depuis une campagne de vaccination et attribué à l’école une dotation en livres de népalais.
Ceci représente un premier pas extrêmement positif pour l'avenir et le développement de la région de Panzang.





paragraphe suivant Campagne d'état-civil au Népal Campagnes suivantes et premier bilan


Campagne d'état-civil au Népal
Sur le même modèle que la tranche d'inscription effectuée en 2003, les deux villages de Shimengaon et Poltegaon ont bénéficié d'une campagne d'enregistrement à l'état-civil pour leurs enfants en 2004 et 2005.

Le succès de l'opération dans le village de Ting–Kyu a grandement contribué à sensibiliser la population sur l'importance et les avantages des déclarations à l'état-civil, ce qui a rendu les opérations beaucoup plus aisées que lors de la première tranche.

La participation active des habitants à la collecte d'informations pour ces deux villages s'est révélé très efficace et le travail de recensement et d'inscription en a été grandement facilité.

En raison du nombre officiel croissant de la population dans la vallée, un apport en médicaments et en livres scolaires a été obtenu de l'administration népalaise en 2004 et renouvelé en 2005. Et, face au nombre important d'enfants inscrits, l'état népalais a réagi en nommant deux professeurs pour l’école, ce qui réduit de manière conséquente les frais de fonctionnement.

Ces premières retombées très encourageantes laissent entrevoir la possibilité d'une réelle participation de l'état népalais dans le développement global de la vallée de Panzang.
Mais notre action reste essentielle pour promouvoir les initiatives et instaurer un réel développement économique et social dans ces trois villages reculés de l'Himalaya.








Actions menées au Népal
Action humanitaire SOS Enfants au Népal, historique et détails

Une école au Népal - La Kula Mountain School dans le Haut Dolpo
Construction de l'école
Campagne d'inscription à l'état-civil

Carnet de voyage - Trekking à la rencontre des enfants de notre école au Dolpo
Trekking au Népal - Organisation de trek dans le Haut Dolpo

Tenzing Norbu Lama, peintre et lama - Co-fondateur de l'école
Exposition consacrée aux oeuvres de Tenzing Norbu Lama




Parrainer une classe de l'école
Offrir un cadeau aux enfants du Népal

des
Enfants du Tibet

et de la
Kula Mountain School







Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de l'association fédérative La Voix de l'Enfant

Coordonnées bancaires : La Banque Postale - La Source
Compte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397 - BIC : PSSTFRPPSCE

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google