Développement rural au Sénégal
Saré-moussa

Promotion de l'élevage et développement rural



Les partenaires

Localisation du projet
Le programme de développement
Formation préalable
Une laiterie
Une école
Culture maraîchère

Votre participation




Association pour la Promotion
de l’Elevage de Tambacounda

promotion de l'élevage et développement rural
Sous l'impulsion de l'A.F.D.I. Ile de France et de l'organisme local l'ANAPES, l’Association pour la Promotion de l’Elevage de Tambacounda a vu le jour à Saré-Moussa en juin 2002.

Ce groupement de développement concerne environ 1.500 personnes, réparties comme suit :
  • Saré-Moussa : 122 habitants,
  • Saré-Nopi : 140 habitants,
  • Saré-Ousmane : 420 habitants,
  • Médina-Bambara : 260 habitants,
  • Médine-Niana : 600 habitants.
La majorité sont des peuls.
Agriculteurs dans leur quasi totalité, ils produisent du lait, de la viande, du maïs, du mil, du sorgho, des arachides, des citrouilles, du coton et quelques légumes.





Saré-Moussa et sa région



Les villages appartenant au groupement s’échelonnent au nord de Tambacounda sur environ 20 kilomètres, de part et d’autre de la forêt classée de Botou.

Saré-Moussa se situe dans une dépression formée par la vallée d’un affluent intermittent de la rivière Sandougou, laquelle se jette dans le fleuve Gambie après de nombreux méandres. promotion de l'élevage et développement rural
Les sols sont de type ferrugineux lessivé, très sableux, avec, dans la vallée, des sols plus argileux présentant de bonnes potentialités culturales.
Les pluies déversées par les « grains » sont essentiellement orageuses, accompagnées de rafales de vent, de tonnerre et d’éclairs. Elles marquent le début et la fin de la saison pluvieuse et constituent la source essentielle des précipitations (80%).
L’altitude ne dépasse pas 50 mètres.
La température minimum moyenne est de 25° et la température maximale moyenne s’établit à 40°, avec un isotherme moyen de 29°.
La ville de Tambacounda, qui constitue le principal débouché pour la production, compte environ 70.000 habitants, avec un taux d’accroissement de 5% par an. C’est une ville très commerçante, au carrefour de grandes routes vers le Mali et la Guinée.
Elle possède quelques industries, en particulier une usine cotonnière et une centrale électrique thermique.
Le principal problème de la région réside dans son éloignement des grands centres d’action. Dakar est à 400 kilomètres, avec des voies de communication hypothétiques, rail ou route.





Le programme de développement

promotion de l'élevage et développement rural

Financé conjointement par l'A.F.D.I. Ile de France et SOS Enfants, un large programme de développement a été défini, en 5 volets basés sur la formation et l’action :
  • Formation en santé et alimentation animale et gestion des troupeaux.
  • Développement d'une laiterie à Saré-Moussa.
  • Création d'un fonds souple de développement local pour la mise en place d’une activité technico-économique.
  • Réhabilitation de l'école villageoise et recrutement de personnel enseignant pour permettre la scolarisation des enfants.
  • Mise en place d’une production maraîchère améliorée utilisant l’eau de la rivière.





Formation théorique et pratique

promotion de l'élevage et développement rural Durant le mois de décembre 2004, 40 membres du groupement de Tambacounda ont suivi une formation en gestion des troupeaux, santé vétérinaire et alimentation animale.
Le stage s'est déroulé à Vélingara, village ayant déjà engagé un programme similaire de développement rural.
Il avait pour but, entre autres, de faire bénéficier les stagiaires de l'expérience de leurs collègues, l'enseignement par l'exemple permettant d'assimiler plus rapidement les techniques nouvelles.
Animé par un vétérinaire de Thies originaire de la région, ce stage a permis aux habitants de Saré-Moussa de découvrir à la fois les notions théoriques préconisées par l'A.F.D.I. et leur mise en pratique au sein du groupement de Vélingara.

En complément à cette formation, les stagiaires ont étudié le fonctionnement de la laiterie de Vélingara et se sont ainsi initiés à la gestion d'une telle unité de production.





Une laiterie à Saré-Moussa


promotion de l'élevage et développement rural

A titre d'essai, le groupement a créé une petite laiterie "expérimentale" productrice de lait caillé sucré, autour de huit producteurs et avec un équipement minimum : chaudrons, réchaud à gaz et bassine de caillage.

Une centaine d'éleveurs sont concernés à terme par cette activité.

Le développement de la production et sa commercialisation imposent un conditionnement spécifique en sachets de 250 grammes et la réfrigération permanente des produits.

Ce changement de dimension nécessite des équipements supplémentaires de traitement du lait : matériel de transformation et de thermosoudage des sachets, réfrigérateurs...





Une école à Saré-Moussa

promotion de l'élevage et développement rural Une petite école existe déjà à Saré-Moussa mais elle ne dispense que de simples cours d’alphabétisation.

Afin de pouvoir offrir une vraie scolarisation à tous les enfants, le village souhaite mettre en place un cycle d'études primaires avec un instituteur permanent.

Pour cela, il faut au préalable réhabiliter voire agrandir l'école existante.
La communauté villageoise prendra en charge par la suite le salaire et l'hébergement de l'instituteur.

Le projet pédagogique de ce volet du programme de développement est non seulement d’enseigner aux enfants les bases théoriques, mais également de les initier à l’élevage et à la culture, notamment maraîchère.





Culture maraîchère

promotion de l'élevage et développement rural Pour inciter les jeunes à rester au village, leur procurer des revenus supplémentaires tout en permettant une diversification de l'alimentation, les membres du groupement souhaitent démarrer une production maraîchère en utilisant l’eau de la rivière.

La mise en place de cette activité nécessite une étude plus approfondie du milieu et de ses possibilités.

En accord avec la population, l'A.F.D.I. enverra pour quelques mois à Saré-Moussa un spécialiste en développement agricole et génie rural. Ceci permettra à la population de bien apprécier tous les aspects de leur projet (fonciers, formation, économiques, sociaux, politiques) et d'élaborer des propositions concrètes, en fonction de leur environnement, de leurs ressources et de leurs capacités.





Votre participation

promotion de l'élevage et développement rural
Si les projets de développement vous séduisent,
si vous souhaitez aider la population de
Saré-Moussa à prendre en main son avenir, n'hésitez pas et rejoignez notre action, ce projet deviendra
le vôtre...




Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de l'association fédérative La Voix de l'Enfant

Coordonnées bancaires : La Banque Postale - La Source
Compte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397 - BIC : PSSTFRPPSCE

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google