Fours de carbonisation
et foyers améliorés

Constat Action humanitaire SOS Enfants en R.D. du Congo

Territoire de Lubero, Nord Kivu

Une réponse efficace aux problèmes induits
par la déforestation en RD du Congo


Ramassage et coupe du bois de chauffe, cause de déforestation en RD du Congo
En partenariat avec l'organisme local CACUDEKI, SOS Enfants a entamé en 2006 une campagne à grande échelle d'implantation de fours de carbonisation et de foyers améliorés dans les villages du Nord Kivu pour économiser le bois de chauffe, endiguer la paupérisation croissante de la population rurale entraînée par le déboisement et lutter contre la déforestation en RDC.
Le contexte
D'après des statistiques récentes, la République démocratique du Congo serait devenue en quelques années le premier producteur mondial de quinquina. Il s’agit certes de petits marchés, mais le quinquina est utilisé par l'industrie pharmaceutique et a de ce fait une valeur inestimable.
Au Nord Kivu, un grand nombre d'exploitants sont attirés par ce créneau porteur. L'une après l'autre, des plantations modernes et des fermes de prestige productrices de quinquina voient le jour, au détriment de la forêt environnante. Des milliers d'arbres sont abattus sans vergogne pour laisser la place à cette nouvelle culture de rente. Indifférents aux massacres qu'ils effectuent à grande échelle, ces nouveaux fermiers ne se préoccupent pas du bois sacrifié. Les troncs restent où ils sont tombés, au milieu des champs de quinquina, et finissent par pourrir à même le sol.

Le même engouement s'observe pour l'huile de palme, une des productions les plus prometteuses et les plus controversées aujourd'hui. Par hectares entiers, paysans et industriels déboisent les forêts pour les transformer en palmeraies, dont l'exploitation demeure la culture de rente la plus importante au Nord Kivu.



Résolutions actions en R.D. du Congo

Les conséquences du déboisement
pour la population paysanne



Fours de carbonisation, foyers améliorés et lutte contre la déforestation en RD du Congo Combinée au déboisement dû à la pratique traditionnelle de l’agriculture itinérante sur brûlis, cette déforestation intensive et systématique a entraîné des perturbations climatiques ainsi qu’une inéluctable dégradation des sols cultivables.

Ceci n’a fait que renforcer la paupérisation des populations rurales vivant essentiellement de travaux champêtres et de petit élevage.

Le bois de chauffe en particulier, unique source d’énergie de la quasi totalité des ménages congolais, devient très difficile à trouver et atteint à l’achat des prix défiant toute concurrence. La quête du bois de chauffe est traditionnellement le travail des femmes et des jeunes filles. En raison de la raréfaction de ce combustible, elles passent aujourd’hui le plus clair de leur temps à sa coupe ou son ramassage, au détriment de toutes leurs autres activités, éducation des enfants comprise.



Implantation de fours de carbonisation et de foyers de cuisson améliorés en réponse à la déforestation en RD du Congo Ramassage et coupe du bois de chauffe, cause de déforestation en RD du Congo

Deux solutions complémentaires



Approvisionnement en bois de chauffe, une lourde tâche allégée par les fours de carbonisation et les foyers améliorés
Dans le double but de limiter la part croissante de la déforestation due à la collecte du bois de chauffe et d'améliorer les conditions de vie des ménages les plus vulnérables, notamment par l'allègement du travail imparti aux femmes, SOS Enfants et son partenaire local le CACUDEKI ont mis en oeuvre un programme agroforestier comportant plusieurs volets dont l'un est entièrement dédié aux problèmes de l'énergie domestique.

Combinant la vulgarisation et l'implantation des foyers de cuisson améliorés au sein des familles et la fabrication artisanale de braises à partir des arbres abattus et abandonnés dans les champs, ce programme permet à la fois d'économiser de manière substantielle le combustible et de dégager des revenus pour les familles par la vente du charbon de bois produit.



Fours de carbonisation, foyers améliorés et lutte contre la déforestation en RD du Congo Fours de carbonisation et foyers améliorés en réponse à la déforestation en RD du Congo

Implantation des foyers de cuisson améliorés


Fours de carbonisation et foyers améliorés en réponse à la déforestation en RD du Congo Les foyers de cuisson améliorés sont des fours domestiques construits en argile, en briques ou en tôles à l'intérieur desquels se consument lentement, à l'abri de l'air et du vent, des branchages, du petit bois ou du charbon de bois.
Paticulièrement économes par rapport aux méthodes traditionnelles de cuisson à l'air libre, ces foyers améliorés permettent d'épargner jusqu'à 75 % du combustible nécessaire pour la préparation des repas.

Dans un premier temps, le programme mis en place vise l'installation d'un foyer amélioré au sein de 500 familles parmi les plus vulnérables du territoire.
Très peu onéreux, ces foyers sont construits avec de l'argile récoltée par les familles elles-mêmes, sous la direction et avec l'aide de 50 personnes spécialement formées à cet effet par le CACUDEKI.

Une fois équipées et familiarisées avec cette technique, les 500 familles peuvent, à leur tour, sensibiliser d'autres familles aux avantages de ce mode de cuisson et les assister dans la fabrication de leur propre foyer économe.



Fours de carbonisation, foyers améliorés et lutte contre la déforestation en RD du Congo Rapport final d'activité état civil en R.D. du Congo

Des fours de carbonisation
pour rentabiliser le bois abandonné au sol



Afin de rentabiliser les arbres abattus puis abandonnés sur place lors du défrichage des terres consacrées au palmier à huile et au quinquina, le programme d'agroforesterie inclut la vulgarisation de la technique des fours de carbonisation et la mise en place d'activités de production de braises et de scierie au sein de six groupements villageois partenaires, communément appelées Organisations de Base ou OB, dans la région des Basses Terres.

Fours de carbonisation et foyers améliorés en réponse à la déforestation en RD du Congo Construit tout simplement à base de terre et de bois, le four de carbonisation n'a d'autre prix de revient que celui de la main d'oeuvre.
Il est de forme cubique, comme indiqué sur le schéma ci-contre. Une fois les morceaux de bois arrangés dans le four, on allume le feu. Quand le bois commence à brûler, on couvre le four avec de la terre en ménageant quelques trous sur le dessus pour laisser passer la fumée.
La production de la braise est favorisée par la combustion à très faible quantité d’oxygène.

Un modèle de four de carbonisation ainsi qu'un atelier de scierie sont implantés dans chacune des OB partenaires.
Deux personnes de chaque groupement ont bénéficié d'une formation technique, l'une à la fabrication des fours et à la carbonisation de braises, l'autre au débitage des grumes et au sciage des planches au moyen d'une scie en long. Palmeraies et plantations de quinquina, causes de déforestation en RD du Congo

La production de braises et de planches des six groupements est stockée dans trois entrepôts et commercialisée de manière communautaire par le biais de points de vente répartis dans les zones les plus déboisées de la région.

Génératrice de revenus pour toute la population, rentabilisant du bois abattu et inutilement sacrifié, cette activité de production de braises et de planches a en plus le grand mérite d'alléger considérablement la tâche des femmes et des jeunes filles en réduisant de moitié le temps passé à la collecte et au transport sur leur dos du bois de cuisson.
Ce gain de temps leur permet de se consacrer à d’autres activités telles que l’alphabétisation et la formation de base, essentielles pour la communauté car le taux d’analphabétisme élevé chez les femmes est un des grands obstacles au développement, comme l'ont prouvé les élections du 30 juillet 2006.



Agroforesterie et lutte contre la pauvreté
en R.D. du Congo

Dans tous les programmes menés en partenariat par SOS Enfants et la LIDE et le CACUDEKI, l’engagement de la population et son appropriation des actions sont extrêmement forts. Le programme agroforestier ne fait pas exception à cette règle et se développe de manière remarquable, avec des résultats rapides et tangibles, tant sur l'environnement que sur les conditions de vie des familles.

Programme de reboisement en RD du Congo
Fours de carbonisation et foyers de cuisson améliorés




La déforestation en République démocratique du Congo




Faire un don pour aider les réfugiés du Nord Kivu en RD du Congo




Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de l'association fédérative La Voix de l'Enfant

Coordonnées bancaires : La Banque Postale - La Source
Compte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397 - BIC : PSSTFRPPSCE

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google