Befotaka, presqu'île d'Ambolobozo

Madagascar

Actions humantaires SOS Enfants à Madagascar

Electrification de l'hôpital


Befotaka est le chef-lieu d’un groupement de villages d'environ 20 000 habitants. Situé sur la presqu'île d'Ambolobozo, ce gros bourg est traversé par la RN 6, la seule route permettant d’atteindre le tiers nord de Madagascar. Dans toute la région, il n’y a ni adduction d’eau, ni électricité. Seuls le foyer Volamazava, la mission des sœurs catholiques et quelques petits commerces disposent d'un système d’éclairage privé.
L'hôpital de Befotaka à Madagascar
2005, l'urgence :
l'éclairage de l'hôpital
Jusqu'en août 2005, il n'y avait pas d'électricité à l'hôpital de Befotaka. Aucun éclairage artificiel, ni lampe, ni ampoule, ni scialytique pour les interventions. Pas de couveuses non plus pour les nouveaux-nés, pas de radiologie, aucun usage possible de tous les appareils électriques pourtant indispensables aux soins.
Un petit réfrigérateur à pétrole était disponible pour conserver les vaccins mais l'approvisionnement en pétrole est si difficile qu'il était en fait quasi impossible de le faire fonctionner.

Sale et mal entretenu, le bâtiment principal avait de surcroît considérablement souffert du passage du cyclone Gafilo en mars 2004.

Estimant cette situation intolérable, les associations Echanges Non Marchands et SOS Enfants ont décidé d'agir conjointement pour remettre l'hôpital en état et assurer son électrification. Fin août 2005, grâce à l'aide apportée par l'association Jasos, c'était chose faite.




La maternité

Une bougie pour accoucher
Lorsqu'une femme se rendait à l'hôpital pour accoucher le soir ou la nuit, elle devait obligatoirement se munir d'une compresse et d'une bougie pour assurer l'éclairage, faute de quoi elle savait qu'elle serait renvoyée chez elle, l'hôpital étant trop pauvre pour disposer d'une réserve de bougies.

Nombre de bébés sont ainsi nés dans la rue, sur le trajet de la maternité, victimes du temps perdu par leur maman pour aller chercher l'indispensable chandelle qu'elle n'avait pas...

Aujourd'hui, les bougies sont systématiquement oubliées mais les bébés ne naissent plus dans la rue : les accouchements se font à la lumière de lampes alimentées par l'énergie solaire.




La solution retenue : l'énergie solaire


Techniquement et économiquement, l'énergie solaire est une réponse bien adaptée au problème de l'hôpital de Befotaka. Quelques mètres carrés de panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit et reliés à des batteries.

Ils suffisent pour assurer l'autonomie complète de l'hôpital qui trouve ainsi une solution à ses deux problèmes majeurs : l'éclairage de toutes les pièces et le fonctionnement du réfrigérateur à vaccins.

Des panneaux solaires pour produire l'électricité, un lot de batteries pour stocker la stocker.





Premier bilan


L'hôpital dispose désormais de l'énergie suffisante pour assurer l'éclairage de toutes les pièces, permettant de plus le fonctionnement d'un scialytique lors des interventions chirurgicales ou dentaires et l'alimentation d'un réfrigérateur pour conserver les vaccins.



Auparavant, seules des campagnes ponctuelles de vaccination pouvaient être organisées en raison des difficultés de conservation des vaccins.



Aujourd'hui, grâce au frigo solaire, les vaccins sont disponibles toute l’année, ce qui permet la vaccination systématique des bébés qui viennent avec leur mère en consultation à l’hôpital.
Dans un souci de coopération, l’hôpital de Befotaka entrepose également dans son réfrigérateur les vaccins et produits sensibles de l'hôpital de Maromandia, situé 80 km plus au nord.







Le Foyer Volamazava - Parrainage d'enfants


Dernières nouvelles :octobre 09 - mai 09 - octobre 08 - avril 08
Archives des nouvelles : octobre 07 - mai 07 - mars 07 - janvier 07 - octobre 06
mai 06 - janvier 06 - avril 05 - octobre 03








Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de l'association fédérative La Voix de l'Enfant

Coordonnées bancaires : La Banque Postale - La Source
Compte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397 - BIC : PSSTFRPPSCE

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google