SOS Enfants et l'éducation
au Népal

paragraphe suivant Action humanitaire au Népal

Construction d'une école

la KULA MOUNTAIN SCHOOL
pour les enfants tibétains de la vallée de Panzang dans le haut Dolpo

Le contexte

Le démarrage du projet
La construction de l'école
Le transport des matériaux
La participation villageoise
Le mobilier scolaire
Objectifs pour 2007
Les besoins à ce jour


Parrainage d'enfants au Népal





L'école des débuts Construction d'une école au Népal Le contexte



A plus de 4000 mètres d’altitude, le haut Dolpo constitue une enclave tibétaine au Népal.

Construction d'une école au Népal Située dans l’une des contrées les plus reculées de cette région, à la frontière avec le Tibet, la vallée du Penzang est restée dépourvue de toute structure scolaire jusqu’en 2002.

180 familles environ vivent dans cette vallée où l'on dénombre un peu plus de 400 enfants âgés de moins de 15 ans.

Les habitants mènent une vie semi-nomade. Peu de terres étant cultivables, ils pratiquent un système d’échange appelé « la route du sel ». Transportant sel et céréales en caravanes de yaks, ils vont troquer de l’orge contre du sel au Tibet, puis le sel contre des céréales dans les vallées fertiles du Népal.

En 2002, dix personnes seulement savaient lire et écrire dans toute la vallée. Conscients de l'enjeu représentant la scolarisation des enfants pour l'avenir de la région, la population a sollicité, par l'entremise de Tenzing Norbu Lama, la création d'une école.
Depuis, un système de parrainage d'enfants a été mis en place, favorisant l'accès à l'éducation au sein des trois villages.





Première tranche de travaux Construction d'une école au Népal L'école des débuts



Construction d'une école au Népal
En 2002, la « Kula Mountain School » a ouvert ses portes. Ainsi nommée en référence au mont Kula, montagne sacrée de la vallée et lieu de pèlerinage annuel, l'école a accueilli durant la première année une classe de pré-scolaire.

Organisés dans des conditions de fortune, les cours étaient dispensés à une vingtaine d'enfants assis sur un simple tapis de sol, sous une tente de nomade ou en plein air, dès que le temps le permettait.

Les années suivantes ont vu l'ouverture d'une seconde, puis d'une troisième classe, dans un ancien bâtiment rénové pour l'occasion par la population elle-même, très impliquée dans la scolarisation de ses enfants.

Mais ces locaux provisoires étaient trop exigus pour accueillir un plus grand nombre d'élèves. En 2005, face au succès remporté par cette première expérience, il a été jugé opportun de construire une vraie école pour y loger les 6 classes que comporte le cursus scolaire de base au Népal.





transport des matériaux Construction d'une école au Népal Construction de l'école
Première tranche de travaux



Construction d'une école au Népal
Contre toute attente, au vu des résultats de la campagne d’inscription des enfants à l’état civil, le gouvernement népalais a accepté de subventionner une partie de ce projet.

Ainsi, grâce au généreux soutien de La Voix de l’Enfant, 8 pièces ont pu être construites durant la belle saison 2005, de mai à octobre.





Participation villageoise Construction d'une école au Népal Le transport des matériaux



Construction d'une école au Népal
L’opération la plus délicate a été le transport des marchandises.
Les matériaux lourds (bois, plexiglas, tuyaux, etc.) ont été expédiés dans un premier temps par voie routière de Katmandou jusqu’à Nepalgung. Au terme d’un trajet d’une semaine, tout le matériel a été transporté ensuite par voie aérienne jusqu’à Dunai, chef-lieu de district dont dépend la vallée du Penzang.

Réceptionné par le principal de l’école, ce matériel a, pour finir, été acheminé à dos de yaks jusqu’au village, situé à 5 jours de marche de Dunai.

En raison de la rébellion maoïste qui bloque de plus en plus l’accès au Dolpo, de nombreuses précautions ont dû être prises et le coût final du transport s’en est fortement ressenti, sans toutefois dépasser le budget initialement prévu.





Fabrication du mobilier scolaire Construction d'une école au Népal La participation villageoise



Construction d'une école au Népal
Les villageois ont participé de manière active à la construction de cette école.

En prévision des travaux, ils avaient constitué un stock de pierres suffisant pour construire les 4 premières pièces du bâtiment.

Poursuivant ce ramassage durant toute la durée de l'édification des murs, ils ont également prêté main forte aux deux menuisiers du bas Dolpo, engagés tout spécialement pour fabriquer portes et fenêtres et effectuer les travaux de finition.





Inauguration de la nouvelle école Construction d'une école au Népal Fabrication du mobilier scolaire



Construction d'une école au Népal


Le temps des tapis de sol en guise de siège est à présent révolu et semble déjà bien loin.

Avec l'aide des menuisiers, les villageois ont confectionné des bancs et des tables destinés à équiper les nouvelles salles de classe.





Objectifs 2007 Construction d'une école au Népal Inauguration de la nouvelle école



Construction d'une école au Népal

Le 7 octobre 2005, juste avant l'arrivée des premières neiges, le bâtiment était terminé et l'inauguration officielle de l’école a pu avoir lieu, prétexte à une grande fête.

Sur les 12 pièces prévues au total, elle en comporte déjà 8 :
  • 4 salles de classe,
  • 1 cuisine,
  • 2 chambres pour les professeurs
  • 1 entrepôt pour les fournitures.





paragraphe suivant Construction d'une école au Népal Fin des travaux en 2007



Construction d'une école au Népal
Il restait encore quatre pièces à construire et, pour pallier le manque de combustible dans la région, la cuisine a dû être équipée d’une cuisinière solaire.

Des problèmes avec les maoïstes ont retardé l'échéance de la deuxième tranche de travaux, initialement prévue pour octobre 2006.
En effet, ceux-ci réclamaient une taxe de 7% sur le financement du bâtiment et le fonctionnement de l’école et nous avons dû trouver le moyen de contourner ce problème.
Mais nous avions prévu que, quoi qu'il arrive, les quatre salles seraient construites pour octobre 2007. Et nous avons tenu le pari, les dernières salles étaient terminées avant l'arrivée de l'hiver.





paragraphe suivant Construction d'une école au Népal Votre participation



Construction d'une école au Népal
SOS Enfants recherche à présent les fonds nécessaires à la création des dernières salles de classe de l'école annexe de Shimengaon.

Si vous le souhaitez, vous pouvez participer au développement de ces villages au fond de l'Himalaya.

Par votre don en ligne, vous deviendrez ACTEUR de leur essor économique et social et permettrez à la population de prendre en main l'avenir de sa vallée et de ses enfants.

Et ce projet deviendra le vôtre.









Actions menées au Népal
Action humanitaire SOS Enfants au Népal, historique et détails

Une école au Népal - La Kula Mountain School dans le Haut Dolpo
Construction de l'école
Campagne d'inscription à l'état-civil

Carnet de voyage - Trekking à la rencontre des enfants de notre école au Dolpo
Trekking au Népal - Organisation de trek dans le Haut Dolpo

Tenzing Norbu Lama, peintre et lama - Co-fondateur de l'école
Exposition consacrée aux oeuvres de Tenzing Norbu Lama




Parrainer une classe de l'école
Offrir un cadeau aux enfants du Népal

des
Enfants du Tibet

et de la
Kula Mountain School







Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de l'association fédérative La Voix de l'Enfant

Coordonnées bancaires : La Banque Postale - La Source
Compte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397 - BIC : PSSTFRPPSCE

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google