Adduction d'eau au Togo

Un château d'eau pour chaque dispensaire

la gestion de l'eau actions Togo

Deux enfants ramenant de l'eau depuis la borne fontaine de Badja
Aux côtés de son partenaire Solidarité Sud Essonne, SOS Enfants prend en charge la construction de châteaux d'eau pour alimenter en eau potable les dispensaires soutenus conjointement par les deux associations dans la Préfecture de l'Avé, sur la route de Lomé à Kpalimé au Togo.

Ce programme d'adduction d'eau prévoit l'implantation d'un château d'eau dans chacun des villages du réseau où cela sera techniquement possible. Ces ouvrages permettent la distribution d'eau potable à l'intérieur des dispensaires. Mais ils offrent également aux villageois la possibilité de s'approvisionner à proximité de chez eux, par le biais de bornes fontaines installées au centre du village, épargnant ainsi aux femmes et aux enfants les fastidieux trajets quotidiens pour puiser l'eau.

Tous construits sur le même modèle, quatre châteaux d'eau ont ainsi vu le jour au fil des ans, depuis le premier démarré en 2001 à Kévé jusqu'à celui de Badja, édifié en 2008 et inauguré en 2009.

Améliorant de manière considérable l'hygiène dans les dispensaires, ces ouvrages allègent également la tâche du personnel soignant. En effet, l'éloignement des points d'eau oblige la plupart du temps les infirmiers et les sages-femmes à effectuer de longs et pénibles trajets. Dans les centres de santé déjà équipés, l'eau potable est à présent disponible à tout moment.

A ce jour, il reste près d'une dizaine de villages à équiper à raison de 20 000 euros environ par château d'eau. Nous remercions tous ceux qui pourront nous aider dans cette lourde tâche !



La gestion de l'eauConstruction d'un château d'eau Adduction d'eau au Togo



Adduction d'eau au Togo, deux enfants s'en retournent de la  borne fontaine à Badja, Togo Dans chaque village, un Comité de gestion de l’eau est constitué, il signe avec l'association et le Chef du village une convention fixant les règles d'utilisation avec, entre autres, l'obligation pour toute personne de payer son eau, sans distinction aucune. Seul le dispensaire bénéficie de l’alimentation gratuite en eau, mais avec interdiction de cession, de revente ou d’exploitation.

Des canalisations enterrées amènent l'eau depuis le château d'eau jusqu'aux bornes fontaines mises en place à des points stratégiques du village. Pour préserver les installations et pérenniser le système d'adduction d'eau, ces fontaines ne sont pas en libre accès, une personne est engagée pour y vendre l'eau aux villageois. De plus, afin d'éviter toute dérive, un compteur est installé à chaque point de vente. Une troisième personne est chargée de relever ces compteurs d’eau toutes les semaines moyennant dédommagement.

Les sommes collectées chaque semaine doivent correspondrent au volume d’eau du compteur du point de vente, ces sommes sont déposées sur le livret d’épargne du Comité de gestion de l’eau, destiné exclusivement à l’entretien et à l’amélioration du réseau hydraulique.

Les relevés de compteur sont consignés sur un cahier comportant le volume d'eau vendu, les sommes perçues et la somme déposée sur le livret. Toute sortie d’argent doit faire l’objet d’une facture. Ce cahier est présentable à tout moment aux personnes responsables.



Construction d'un château d'eau en images
Adduction d'eau au Togo Adduction d'eau au Togo



Fouille des fondations du château d'eau de Badja Fouille des fondations du château d'eau de Badja
Fouilles des fondations, implantation des semelles, coffrage des piliers et élévation du château d'eau de Badja.

Fouille des semelles du château d'eau de Badja
Les niveaux 2 et 3 du château d'eau de Badja sont construits
Le maçon construisant la citerne du château d'eau de Badja Le château d'eau de Badja
A ce jour, il reste près d'une dizaine de villages à équiper à raison de 20 000 euros environ par château d'eau. Nous remercions tous ceux qui pourront nous aider dans cette lourde tâche !







Les actions soutenues par SOS Enfants au Togo

Un RESEAU de DISPENSAIRES
Aképé Anyron
Assahoun Ati-Atovou
Badja Bagbé
Batoumé Noépé
Tovégan Yometchin
Yopé Tsiviépé Zolo
Zogbépimé
PROTECTION de l'ENVIRONNEMENT
Programme expérimental de reboisement

ADDUCTION D'EAU
Construction de châteaux d'eau pour alimenter les dispensaires

ARTISANAT et INTEGRATION SOCIALE
Atelier de cordonnerie pour handicapés







Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de l'association fédérative La Voix de l'Enfant

Coordonnées bancaires : La Banque Postale - La Source
Compte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397 - BIC : PSSTFRPPSCE

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google