Reforestation au Togo

Programme expérimental de reboisement
Kévé, département de l'Ave

reboisement et reforestation au Togo Partenaires actions Togo

SOS Enfants est engagé aux côtés de Solidarité Sud Essonne dans un programme expérimental de reforestation dans la région de Kévé.
Le reboisement porte sur une surface de 23 hectares acquis par l'association dans le but de sensibiliser la population sur le problème de désertification résultant de la déforestation intensive.

Solidement implanté au Togo, Solidarité Sud Essonne est le garant de ce projet.



le programme de reforestation les partenaires La déforestation en Afrique



la déforestation au Togo L’Afrique souffre du déboisement.

Et si l'exploitation forestière commerciale a été identifiée comme le principal agent de ce phénomène, l'expansion de l’agriculture et de l’élevage en constituent également des causes essentielles.

Associées aux coupes sauvages pratiquées par les populations pour satisfaire les besoins en bois de chauffe et de transformation, elles menacent à court terme la survie des forêts en Afrique : au rythme de la déforestation actuelle, il n'y aura plus de forêts primaires africaines d'ici 5 à 10 ans.

Les répercussions écologiques et sociales sont considérables, à commencer par une désertification progressive des terres, l'extinction d'espèces végétales et animales et la disparition de cultures traditionnelles et indigènes.

Il est urgent de réagir, à l'échelle mondiale, par des campagnes de sensibilisation et l'adoption de mesures de protection et de sauvegarde, à l'échelle locale, par la promotion de techniques appropriées de conservation et de jouissance des ressources.



la mise en oeuvre du projet haut de page Le programme de reforestation



Plantation de jeunes tecks pour le reboisement au Togo Prévoyant le reboisement et la mise en exploitation rationnelle de 23 hectares de terrain, le programme a démarré en juin 2004 et progressera selon le calendrier suivant :

Juin 2004 - Mai 2008 :
Chaque année verra le défrichage et le sarclage de 3 hectares ainsi que la plantation de 3072 arbres, soit 1024 pieds à l'hectare. Choisies en fonction des caractéristiques du terrain, les variétés seront essentiellement des acacias et des eucalyptus pour une exploitation rapide, mais également des tecks et des ébènes destinés aux générations futures.

Tomates, maïs et gombos seront semés la première année entre les jeunes plants, ceci dans le double but de maintenir la terre propre après sarclage et d'assurer une partie du financement du projet.
Actuellement, 2 hectares sont déjà plantés de tecks adultes. Ils seront également mis en valeur et nettoyés, par sarclage et défrichage si nécessaire.

Juin 2008 - Mai 2011 :
Parallèlement au défrichage et à la plantation des 3 hectares annuels, la mise en exploitation de la parcelle plantée 4 ans auparavant sera démarrée. Il est prévu de procéder à la coupe et au remplacement de 10 arbres par hectare, soit un volume de 10 m3 qui seront vendus en bois de chauffe.

Juin 2011 :
Fin du programme de reboisement et mise en exploitation de la dernière parcelle.



extension du projet haut de page La mise en oeuvre



la maison de l'ouvrier agricole sur la plantation expérimentale de Kévé Une maison a été construite sur le terrain pour héberger la famille d'un ouvrier agricole engagé pour coordonner les travaux et veiller à l'entretien des parcelles déjà mises en valeur.
Des travailleurs saisonniers sont enrôlés au rythme des besoins du défrichage et du sarclage.

Le terrain possède une retenue d’eau naturelle qu'il est prévu d’agrandir pour y collecter les eaux de pluie et de ruissellement. Ce barrage servira à l’arrosage des plants et des cultures.



bas de page haut de page Extension du programme



Visite de la plantation de Kévé au Togo Deux activités complémentaires sont prévues pour dégager des bénéfices et améliorer l'autofinancement du programme.

Dans un premier temps, des ruches seront intégrées à la plantation. La récolte de miel promet de générer des revenus intéressants car l'apiculture n'en est encore qu'à son balbutiement au Togo, tout le miel consommé étant importé de Chine.

Le bassin de retenue des eaux pluviales accueillera, dans un deuxième temps, un élevage de poissons. Réputé pour ses qualités nutritionnelles, son adaptabilité à tous les milieux et sa rapidité de reproduction, le tilapia est l'espèce envisagée pour cette activité de pisciculture.







Les actions soutenues par SOS Enfants au Togo

Un RESEAU de DISPENSAIRES
Aképé Anyron
Assahoun Ati-Atovou
Badja Bagbé
Batoumé Noépé
Tovégan Yometchin
Yopé Tsiviépé Zolo
Zogbépimé
PROTECTION de l'ENVIRONNEMENT
Programme expérimental de reboisement

ADDUCTION D'EAU
Construction de châteaux d'eau pour alimenter les dispensaires

ARTISANAT et INTEGRATION SOCIALE
Atelier de cordonnerie pour handicapés







Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de l'association fédérative La Voix de l'Enfant

Coordonnées bancaires : La Banque Postale - La Source
Compte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397 - BIC : PSSTFRPPSCE

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google