SOS Enfants au Burkina Faso

AZN, Ferme Pilote de Guiè

Action humanitaire SOS Enfants au Burkina Faso Rapport d'activité 2006


Aménagement des périmètres

Réalisation du périmètre de Doanghin
Périmètre de Doanghin
Un périmètre bocager se réalise sur deux étapes : la première année, après l’étude, nous procédons à l’arpentage du site et la répartition des lots entre les propriétaires ; la seconde année, nous réalisons le bocage proprement dit : les diguettes, les mares, les chemins, la clôture et le pare-feu.

En 2006, la Ferme Pilote de Guiè s'est essentiellement consacrée à la réalisation du périmètre de Doanghin.
Après les réunions organisationnelles et l’arpentage du site en 2005, nous avons pu commencer la réalisation des aménagements dès novembre 2005. Les layons d’arpentage ouverts au début de l’année ont été fauchés (car,entre temps, l’herbe avait poussé durant la saison pluvieuse.

Réalisation du périmètre de Doanghin Rapidement, un grand nombre d’équipes se sont mises au travail dans le cadre de contrats rémunérés, ce que nous appelons les travaux à haute intensité de main d’oeuvre.

Nous avons adopté ce système car les bénéficiaires seuls ne pourraient pas entreprendre les travaux lourds que sont la confection des diguettes, des mares et de la tranchée de clôture. L’avantage de ce type d’organisation est que l’on peut exiger une plus grande qualité de résultat. Les travaux sont plus rapidement exécutés et cela injecte des revenus dans l’économie locale, surtout au niveau des femmes qui ont en général moins de possibilités que les hommes pour entreprendre des activités rémunératrices.
Réalisation du périmètre de Doanghin
Pour ce troisième grand périmètre bocager réalisé par la Ferme Pilote de Guiè, nous avons toutefois demandé plus de participation bénévole de la part des bénéficiaires qui ont notamment assuré avec nos techniciens la réalisation de la clôture (pose des piquets, rebouchage de la tranchée, pose du grillage et du barbelé, plantation de la haie vive).

Ils ont également défriché le pare-feu qui entoure le périmètre.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Aménagement des périmètres

Le périmètre de Doanghin en chiffres
Ce périmètre de 112 hectares représente : Réalisation du périmètre de Doanghin
  • 4.484 mètres de clôture (grillage+ barbelé), soit également :
    • 2.158 piquets de bois de teck enfoncés à 80 cm de profondeur.
    • 13.400 arbustes plantés.
    • 360 Kg d’hydro absorbant.
  • 29 kilomètres de diguettes à l’intérieur du périmètre.
  • 120 mares de bas de champs représentant 3.965 m3 de terre creusée.
  • 2 mares communes de 112 et 78 m3.
  • Un déflecteur de terre de 145 mètres de longueur pour protéger le site des courants d’eau extérieurs.
  • Au total, plus de 8.500 mètres cubes de terre creusés (dont les deux tiers de latérite)
  • 8 hectares de pare-feu.
  • 5 kilomètres de chemins internes d’accès aux champs.
  • 42 familles qui disposeront chacune de 2,25 hectares de bocage.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Aménagement des parcs et jardins à domicile

Toujours dans le registre du bocage, nous avons intensifié en 2006 le programme des jardins familiaux initié en 2005. Avec leur système de récupération des eaux de pluie, ces minis-aménagements bocagers à proximité des habitations permettent le développement d’une agriculture très productive : Réalisation du périmètre de Doanghin
  • Protection du site par une haie mixte.
  • Récupération des eaux de pluies dans des réservoirs bétonnés.
  • Jardinage de mai à novembre.
  • Culture précoce du maïs (céréale de la soudure).
  • Arbres fruitiers.
  • Production de bois de chauffe et de service.
Ces aménagements sont très prisés car ils ne concernent qu’une famille à la fois. Ils sont plus souples à mettre en place que les périmètres bocagers de 100 hectares ou plus qui réunissent 40 à 50 familles.

Dans ce type d’aménagement, la participation des bénéficiaires est plus importante que dans les périmètres. La Ferme Pilote fournit les matériaux (grillage, piquets, ouvertures, ciment, ferraillage), ainsi que les techniciens pour la mise en oeuvre. La famille bénéficiaire apporte toute la main d’oeuvre non spécialisée et les agrégats de construction (sable, gravillon).




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Aménagement des routes

Aménagement des routes au Burkina Faso
Depuis l’année 2000, nous développons une technique d’aménagement des routes rurales. Cette technique consiste dans un premier temps à rationaliser et à fixer le tracé des routes existantes, voire d’en créer de nouvelles.

Le tracé des routes et rationalisé par les techniques topographiques, avec la participation des responsables villageois et des riverains. Ce tracé est ensuite fixé par des arbres plantés de chaque coté de la nouvelle route.

Au cours de l'année écoulée, nous avons pu aménager :

Types de routes Sites Nbre
routes
Longueurs aménagées
(mètres)
Largeur
d’arbre à arbre
(mètres)
Types de trouaison
Routes inter villages Axe Guiè/Lindi 1 1.240 14 Trous simples [1]
Routes villageoises principales Intérieur du village de Guiè 3 3.999 14 Puits racinaires [2]
Routes
de
quartiers
4 2.670 12 Puits racinaires ou trous simples

Ruelles

2 1.062 10 Trous simples [1]

[1] Trous de Ø 50 cm et de profondeur 80 à 100 cm.
[2] Puits racinaires de Ø de 90 cm et de profondeur de 2 à 6 mètres.


Creusement des puits racinaires
Au total, cela représente :
  • 701 puits racinaires et 727 petits trous creusés.
  • Plus de 1.400 mètres cubes de terre et surtout de latérite creusés.
  • 1.428 arbres plantés (caïlcédrats, neems et eucalyptus).
  • 8.971 mètres de route aménagés.

Creusement des puits racinaires Aménagement des routes


Ces routes sont ensuite être protégées des eaux de ruissellement par des ouvrages en amont (fossés, mares d’infiltration).




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Formations et expérimentations agricoles

Le rôle principal de la section encadrement technique est la formation des agriculteurs bénéficiant des aménagements bocagers. Ainsi des formations ont pu être faites sur l’entretien des pare-feu et les feux préventifs autour des cinq périmètres existant à ce jour. Le tout nouveau groupement foncier de Doanghin a été formé au semis direct des haies vives internes et à la bonne gestion de leur périmètre bocager.

Taille des haies vives La haie mixte de clôture du périmètre de Tankouri, d’une longueur de 5 kilomètres, a reçu sa première taille au printemps 2006. (Clôture associant un grillage métallique à une haie vive de kombrissakas et de gaankas.)
Ce fut l’occasion d’une formation à l’entretien des haies vives, activité bien différente de l’exploitation traditionnelle du bois de brousse.
La section a également encadré les agriculteurs des périmètres dans la préparation de leurs champs au passage du tracteur (travaux d’épierrage et de dessouchage).

Prairie pour expérimentation agricole au Burkina Faso Cissé-Yargo, le dernier village ayant adhéré à l’A.Z.N, a reçu la visite technique de la Ferme Pilote de Guiè, en vue de présenter les possibilités d’intervention qui leur sont offertes dans le cadre de notre programme.

L’encadrement technique a aussi une mission expérimentale, c'est-à-dire l’introduction de nouvelles techniques ou de nouvelles plantes.
Ce travail se fait au sein de champs et de prairies expérimentaux qui nous ont été prêtés dans le périmètre de Tankouri depuis l’année 2000.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Equipement agricole

Broyage des broussailles Le rôle principal de la section encadrement technique est la formation des agriculteurs bénéficiant des aménagements bocagers. Ainsi des formations ont pu être faites sur l’entretien des pare-feu et les feux préventifs autour des cinq périmètres existant à ce jour.

Le tout nouveau groupement foncier de Doanghin a été formé au semis direct des haies vives internes et à la bonne gestion de leur périmètre bocager.

Lancée en 2001 avec l’acquisition d’une citerne à eau et du premier tracteur de la Ferme Pilote de Guiè pour résoudre les problèmes d’arrosage dans le cadre du reboisement, cette section a connu depuis un rapide développement.

Aujourd’hui dotée d’un second tracteur, ses compétences se sont élargies à :
  • La préparation des terrains au Zaï par le passage d’un cultivateur lourd non-stop
  • Le transport d’eau pour les chantiers de maçonnerie durant la saison sèche.
  • Le broyage de la broussaille pour le compostage.
  • Le girobroyage de certains chemins et pare-feu.
  • La fauche de l’herbe pour le foin et pour l’ensilage.
  • Le transport de matériaux solides par benne tractée.
Les tracteurs et les équipements que nous utilisons ne sont pas courants au Burkina Faso et nous devons anticiper les besoins de pièces détachées, voire doubler certains équipements pour en assurer la continuité en cas de panne. L’équipe comprend à présent trois chauffeurs dont le responsable a reçu en 2002 une formation technique au centre de Bernussou (Villefranche de Rouergue, Aveyron - France).




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Section élevage

Traite des vaches
Principalement orientée sur l"expérimentation en gestion des pâturages au sein du bocage, la section élevage ne travaille pour l’instant que de façon expérimentale au sein de la Ferme Pilote de Guiè.

Au cours de la campagne de l'année écoulée, nos techniques se sont affinées vers une meilleure gestion des fourrages :

Ensilage d’herbe
  • Equilibrage de la ration en début de saison pluvieuse avec de la paille récoltée en saison sèche.
  • 56 mètres cubes d’ensilage d’herbe en septembre.
  • 937 bottes de foin en septembre/octobre.
  • Essais de séchage de l’ensilage lors de son ouverture en saison sèche pour en donner plus longtemps aux animaux après ouverture du silo.

Pacage de saison sèche
  • Pacage des animaux dans les champs après les récoltes grâce à une clôture électrique solaire adaptée à la saison sèche. (Deux fils tendus à 20/30 centimètres d’écartement dont un joue le rôle de terre et l’autre est sous tension.)
Les responsables de la section élevage et les apprentis de la ferme ont effectué un voyage d’étude début 2006. Ce voyage les a menés dans des fermes modernes de la région de Ouagadougou, où ils ont pu améliorer leurs connaissances et mieux comprendre les avantages d’un élevage moderne.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Pépinière

Remplissage des godets à la pépinière Créée dés la première année de l’existence de la Ferme Pilote de Guiè, notre pépinière poursuit plusieurs objectifs :
  • Expérimenter de nouvelles plantes et de nouvelles techniques horticoles.
  • Produire les plants nécessaires au bocage et aux plantations le long des routes.
  • Sauvegarder les essences devenues rares.
  • Développer les métiers de gestion de l’environnement (taille et entretien des arbres).
La pépinière a produit 34.500 plants durant la campagne de l'année écoulée, dont 28.400 Cassia sieberiana (kombrissakas en mooré) qui est la plante la plus utilisée dans nos travaux d’aménagement pour ses qualités dans la haie vive : pieds resserrés, résistance aux bétail, taille facile et bonne reprise.

Une fois la haie plantée, nous semons au pied des kombrissakas une autre essence qui vient le compléter : le Diospyros mespiliformis (gaanka en mooré). Cette essence sempervirente croît lentement mais aisément à l’ombre des kombrissakas et transforme peu à peu la haie en une barrière hermétique.

Principales essences produites par la pépinière durant l'année écoulée :

Noms scientifiques Noms courants (mooré ou français) Nombre de plants produits Utilisation
Cassia sieberiana Kombrissaka 28.376 Haies vives mixtes
Combretum micranthum Kinkeliba 1.789
Tamarindus Tamarinier 117 Axes des champs
Adansonia digitata Baobab 68
Parkia biglobosa Néré 270
Acacia albida Zaanga 441
Senna singueana Kassinisenega 309 Haies vives simples
Acacia macrostachya Zamenga 120
Jatropha curcas Pourguère 270
Azadirachta indica Neem ou nim 180 Délimitation des routes
Cassia siamea Cassia 240
Eucalyptus camaldulensis Eucalyptus 680
Khaya senegalensis Cailcédrat 801
Thevetia neriifolia Thevetia 248 Vente pour jardin et ornement
Leucaena leucocephala Leucaena 256
Anacardium occidentale Anacardier 115
Carica papaya Papayer 227
Total 34.507




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Pépinière et entretien du bocage

Ombrière pour les jeunes plants de la pépinière En février 2006, nous avons installé une ombrière : une structure de serre couverte d’un filet de plastique vert qui permet de filtrer le vent et le soleil, donnant ainsi à l’intérieur une ambiance de saison pluvieuse propice à la levée des semis d’arbres et arbustes en contre-saison.

Cette année, nous avons repris l’utilisation de l’hydroabsorbant dans nos plantations d’arbres et arbustes. Les polymères hydroabsorbants sont des produits industriels qui absorbent et emmagasinent l’eau et les éléments nutritifs du sol, les retenant lors de la percolation, pour les mettre à la disposition des racines. L’hydroabsorbant est mélangé à la terre lors du rebouchage. Il permettra de bien valoriser l’eau d’arrosage des jeunes plants, leur garantissant une bonne reprise.

Toutes les personnes s’occupant du reboisement ont été formées à son utilisation en mai 2006, avant le début des travaux de rebouchage des trous de plantation creusés durant la saison sèche.
Entretien du bocage, taille des haies vives
L’équipe d’entretien du bocage mise en place en 2005 au sein de la pépinière a de plus en plus de travail car nos premiers arbres et surtout nos premières haies vives, plantés dans les années 90, arrivent à maturité et ont besoin d’élagage et de taille. En effet, création humaine, le bocage ne peut subsister sans les soins de l’homme qui en retire également beaucoup de produits utiles à ses activités.




Ferme Pilote de Guiè au Burkina Faso Remerciements

Bocage sahélien, verdure retrouvée : la terre reprend vie
Durant cette campagne, l’appui de nos partenaires s’est amplifié et de nouveaux partenaires sont venus nous rejoindre. Nous tenons à les remercier tous pour leur patience et pour leur confiance dans ce travail de pionniers que nous faisons à Guiè depuis 1989.

Les résultats de nos expérimentations, de nos formations et de nos aménagements ne se mesureront qu’après de longues années.

Henri GIRARD
Directeur de la Ferme Pilote de Guiè
mars 2007




L'AZN - Association Zoramb Naagtaaba

Ferme Pilote de Guiè
Agenda 2009   Agenda 2008   2007   2006
Rapport d'activité 2006   2005   2004

Renaissance d'une terre
Programme de développement agricole
Lutte contre la désertification
Aménagement d'un périmètre
Méthode de refertilisation des sols
Technique d'embocagement, les photos

Données pluviométriques enregistrées à Guiè

CIER
Centre d'Instruction et d'Education Rural

Scolarité des enfants de la région de Guiè
Construction de l'école Guiè B
Des cours d'été pour la remise à niveau des enfants


L'Association TenKeega à Goèma

Ferme Pilote de Goèma
Agenda 2011 Ferme Pilote de Goèma
Activités Goèma 2010
Activités Goèma 2009

Volet Santé de l'AZN
Poste de Santé Primaire de Guiè
Construction d'une maternité

Les Ecoliers de Guiè

La Ferme Pilote
News du mois

AZN, les archives






Parrainer un écolier de Guiè
Parrainer un collégien de Guiè
Offrir un cadeau aux enfants

Participer à l'aménagement d'un périmètre bocager




Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de l'association fédérative La Voix de l'Enfant

Coordonnées bancaires : La Banque Postale - La Source
Compte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397 - BIC : PSSTFRPPSCE

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google