Après les cyclones sur Haïti

Les messages de notre correspondant local Action humanitaire en Haïti Mission d'évaluation
des besoins et de l'aide apportée

Rapport du CASA - Conseil d'Administration de l'Ecole St Alphonse



Compréhension et encouragement : tels sont les deux maîtres mots qui résumeraient la précieuse visite en Haïti de Christel Rocheteau, Déléguée Générale de SOS Enfants, du 9 au 23 octobre 2008. Visite de la Déléguée Générale de SOS Enfants en Haïti

L’objectif de cette visite répondait à la décision de SOS Enfants de vérifier les dégâts causés par les cyclones de l’automne 2008, de juger des mesures à prendre en matière de secours, de sauvegarde et de reconstruction tout en effectuant une évaluation des actions de l’association en Haïti.

Et ce voyage ne fut pas vain. Vue l’ampleur des dégâts et des besoins, SOS Enfants a décidé d’augmenter son aide et d’intervenir dans plusieurs domaines tels que la réhabilitation, l’équipement, les manuels scolaires, le microcrédit pour les familles des élèves durement touchées, sans oublier les ateliers professionnels et des projets générateurs de revenus qui aideraient à la longue à assurer une certaine autonomie.

Les différentes rencontres de Christel avec les Conseils d’Administration des écoles de Cité Soleil et de Fourgy, les enseignants, les parents aussi bien que les élèves ont été très enrichissantes et porteuses d’espoir.




Microcrédit Travaux de réhabilitation


Fraîchement repeinte, la cour de l'école St Alphonse, bidonville de Cité Soleil en Haïti Après les cyclones, les écoles ont subi de gros dommages, les murs ont été très abîmés, la toiture de la cantine arrachée et beaucoup de matériel perdu. SOS Enfants a répondu rapidement à nos appels. Des travaux de réhabilitation ont ainsi pu être démarrés dans les deux écoles :
  • remblayage de la cour pour Fourgy,
  • travaux de maçonnerie dans les salles de classe,
  • peinture,
  • fabrication de plusieurs portes métalliques pour assurer la sécurité des salles, et des bureaux de la direction dans les deux écoles,
  • réparation des deux barrières principales à Cité Soleil.
Grâce à la subvention tout de suite accordée par SOS Enfants, ces travaux ont été entrepris très vite après le passage des cyclones ce qui nous a permis de rendre les écoles à nouveau praticables.

Réunion de parents avec la Déléguée Générale de SOS Enfants à l'école St Alphonse de Fourgy en Haïti Durant le séjour de Christel, nous avons réalisé deux réunions de parents en une même journée, le dimanche 20 octobre, l’une à Fourgy, l’autre à Cité Soleil. Au cours de ces réunions, les parents ont manifesté leur contentement et adressé leurs remerciements aux dirigeants des écoles Saint-Alphonse et à SOS Enfants qui supporte ces dernières. Les parents ont expliqué leurs difficultés économiques et ont dit combien Saint-Alphonse les a aidé dans l’éducation de leurs enfants puisque la direction a toujours accepté les élèves même si la participation aux frais demandée ne peut être versée.




paragraphe suivant Microcrédit


La Déléguée Générale de SOS Enfants visite les familles du bidonville de Cité Soleil en Haïti Dans des coins très reculés, vers des maisonnettes encore inondées, Christel a fait des visites pas trop faciles, chez des parents et des élèves. La Déléguée Générale de SOS Enfants a découvert d’elle-même la réalité de la misère de nos parents. Aucun parent visité n’a refusé la visite de sa maison. Au contraire, ils ont exposé la réalité de leur quotidien.

Convaincue de la situation difficile des pères et mères de nos enfants, Christel a envisagé de mettre sur pied un micro-crédit à l’intention des familles ayant été le plus gravement sinistrées lors du passage des cyclones.

Dans le microcrédit, le montant moyen pour un petit commerce est fixé à 10.000 gourdes par famille. Il a été décidé de commencer avec une dizaine de parents et d’effectuer une rotation au fur et à mesure des remboursements pour augmenter le plus rapidement possible le nombre de bénéficiaires. Un professeur du secondaire de l’école est nommé pour la supervision des participants et un comité de cinq membres est formé : un représentant des deux écoles de Fourgy et de la Cité Soleil, le superviseur, le Directeur général et Denis Puthiot. Grâce à la subvention tout de suite accordée par SOS Enfants, ces travaux ont été entrepris très vite après le passage des cyclones ce qui nous a permis de rendre les écoles à nouveau praticables.




paragraphe suivant Fournitures et uniformes scolaires


Distribution de manuels scolaires aux élèves de l'Ecole St Alphonse, bidonville de Cité Soleil en Haïti Convaincue que le manque de manuels scolaires entraîne une baisse considérable des résultats scolaires, SOS Enfants nous a versé une subvention pour acheter les livres nécessaires pour les élèves du secondaire. Nous avons ainsi pu acheter pour chacun des élèves les livres, fournitures et documents les plus importants.

Un autre effort de SOS Enfants a permis de fournir à une cinquantaine d’élèves des uniformes pour la rentrée de janvier, leur permettant ainsi de se présenter en classe. Les familles de ces enfants avaient été particulièrement touchées par le passage des cyclones et avaient subi de lourdes pertes qui les empêchaient d’acheter l’uniforme des enfants. Ce sont principalement des élèves des sections préscolaire et primaire.
(Rappelons que l’uniforme est obligatoire dans toutes les écoles en Haïti et qu’un enfant ne peut être scolarisé s’il ne se présente pas vêtu de son uniforme.)




paragraphe suivant Projets générateurs de revenus


Projet d'un atelier couture pour la confection des uniformes des élèves de l'école St Alphonse, Cité Soleil en Haïti Dans les différentes rencontres que Christel avait eues soit avec les C.A, soit avec les enseignants, soit avec les organisations ou associations, elle a expliqué la volonté de SOS Enfants de collaborer à l’amélioration de la condition des personnes en difficulté.

Elle nous a ainsi confié que l’association a décidé de mettre en place des projets générateurs de revenus qui pourraient contribuer au fonctionnement des écoles.
Car SOS Enfants reconnaît que l’autonomie de Saint Alphonse est totalement impossible actuellement.

Dans ce cadre, la direction des écoles pense qu’une école informatique serait un projet porteur. Il est possible d’ouvrir une école informatique à Cité Soleil, tout comme à Fourgy. Il n’existe aucune école de ce genre dans les environs. Les jeunes sont obligés d’aller très loin et payent très cher pour un cours d’informatique à quatre niveaux : Windows, Word, Excel et Power Point.
Le deuxième projet envisagé est une boulangerie communautaire. Cette initiative est non seulement génératrice de revenus, mais en plus elle permettrait d’apprendre aux jeunes à faire du pain et de mettre cela en pratique chez eux. De plus, on pourrait créer un réseau de marchandises pour la distribution du pain avec les parents des écoles. Le prix de la farine ayant connu une baisse, la boulangerie est un projet rapidement envisageable.

Et pour terminer sur un autre projet : dans le cadre de l’association IPEDH qu’ils ont récemment fondée, Ricot et Denis (respectivement Directeur et Coordinateur des écoles St Alphonse) comptent réaliser un programme de scolarisation des enfants des rues, avec réunification familiale et appui aux familles pour consolider la réinsertion des enfants.

Tous ces projets sont en préparation. Nous espérons que vous continuerez à nous apporter votre soutien dans leur financement et leur réalisation.

Le CASA
Conseil d’Administration de Saint-Alphonse
20 Janvier 2009








L'école Saint-Alphonse
Création de l'école annexe de Fourgy
Ouverture de la cantine scolaire
Fête du Carnaval
Les nouvelles :  Rapport d'activité

Après-séisme : Bilan de l'année scolaire

Le centre de santé de La Plaine
La Fondation Terra Viva
Le projet Pêche
Les jardins communautaires de Verrettes
Elevage de tilapia
Le tilapia
Creusement des bassins
Remplissage des bassins
Construction du barrage
Alimentation en eau
Fertilisation de l'eau
Ensemencement
Alimentation des poissons
Reproduction des tilapias



Urgence séisme - Aider les enfants d'Haïti Reconstruction Haïti, section Préscolaire
16 mois plus tard : Evaluation de l'aide et des besoins
Les enfants d'Haïti ont besoin de vous !
Faire un don suite au séisme     Aider face au choléra



Ouragan Matthew
Trajectoire de l'ouragan
Appel urgent
Ouragans meurtriers en Haïti
Les mails de notre correspondant
Mission d'évaluation de l'aide et des besoins

Tempête tropicale Jeanne
Reconstruction du Centre St-Joseph
Remerciements des enfants

Faire un don suite au cyclone

Historique
des nouvelles
de nos
écoles en Haïti



Haiti en quelques lignes
Carte de Haïti





Parrainer l'école de Cité-Soleil
Parrainer un enfant du bidonville
Offrir un cadeau à ces enfants d'Haïti
Faire un don de nourriture aux enfants d'Haïti




Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de la Fédération La Voix de l'Enfant

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google