Association WARITA

partenaire de SOS Enfants en Bolivie

Action humanitaire SOS Enfants en Bolivie
SOS Enfants en Bolivie
SOS Enfants soutient l'action de l'association franco-bolivienne WARITA depuis sa création en 1999.

Warita intervient dans la vallée Sapahaqui, région des hauts plateaux andins à 100 km au sud de La Paz, dans les villages de Chocata, Hunacane, Mili-Mili, Ch'alla, Isquillani et Tacora.

Son objectif est la scolarisation régulière et dans de bonnes conditions de tous les enfants de ces villages à 4000 mètres d'altitude.

Sa volonté est de contribuer à améliorer les conditions de vie des familles paysannes, avec une participation effective de la population, en appliquant aux domaines de l'artisanat et de l’agriculture des techniques adaptées pour renforcer les systèmes de production.





SOS Enfants en Bolivie Réalisations en partenariat


SOS Enfants en Bolivie
  • En 2001, réhabilitation de cinq écoles et création de deux nouvelles.
  • En 2003, rénovation des deux écoles de Ch'alla et d'Isquillani.
    Rénovation et équipement d'un local en vue de l'ouverture d'une infirmerie à Isquillani. Fourniture des médicaments et formation de quelques villageois aux soins d’urgence.
  • En 2004, construction et mise en fonction de deux centres de formation agricole (CEFODA) à Chocata et Ch’alla.
    Installation de 15 serres alimentaires réparties sur les quatre villages.
    Formation des paysans à la culture de légumes variés afin de diversifier l’alimentation basée uniquement sur la pomme de terre.
    Construction d'une école à Tacora, village d'une extrême pauvreté.
    Mise en place de latrines à Tacora afin de lutter contre la pollution de la rivière, seule source d'approvisionnement en eau potable pour les villageois.
  • En 2005, projet de création d'une coopérative artisanale pour la confection et la commercialisation de vêtements et de tissus traditionnels boliviens
  • afin de permettre aux populations de valoriser leur savoir-faire et d'accéder à l'autonomie financière.
    Mise en place d'élevages de cochons d'Inde dans les six villages.
  • En 2006, mise en place d'un Centre de Formation et de Développement Agricole et de huit serres solaires pour cultures vivrières dans les villages de Tacora et de Ch'alla. Destinées à assurer la sécurité alimentaire de la population et à générer, à terme, des revenus de production, ces serres sont exploitées de manière communautaire, sous l'autorité du CEFODA.
    Création d'une coopérative agricole dans le village de Ch'alla.
  • En 2007,construction de neuf bergeries dans le village de Ch'alla, trois bergeries communautaires et six bergeries familiales. Ce projet contribuera à l'amélioration de l’alimentation des habitants grâce à la consommation de viande et de produits laitiers. A terme, l’élevage de moutons procurera des revenus par la commercialisation de la viande et quelques débouchés économiques par l'initiation d'activités artisanales (vente de la laine et des peaux, filage et tissage de la laine etc.).
    Introduction d'une nouvelle variété de pommes de terre résistante et initiation à l'utilisation d'engrais bio dans la coopérative agricole de Ch'alla.
  • En 2008, construction de deux bergeries et 16 serres pour la communauté Saparoma d’Ayo-Ayo.
    Introduction de la culture du quinoa ainsi que d’une variété améliorée de pommes de terre dans la même communuaté Saparoma.
  • En 2009, rationalisation et intensification de la culture d'orge au sein de la communauté Saparoma d’Ayo-Ayo. Principalement destinée à l'alimentation du bétail, cette céréale devrait assurer une meilleure production de viande et de lait ainsi qu'une amélioration de la qualité des produits laitiers.
  • En 2010, extension du projet semailles de pommes de terre et culture de quinoa. Participant à l'autosuffisance alimentaire de la communauté de Saparoma, ce projet de semailles génèrera également des revenus par la vente des excédents, en particulier du quinoa du fait de son label bio.

Chaque année, Warita scolarise les 350 enfants de la région
et leur fournit le matériel scolaire nécessaire.



Action 2011

• Construction de huit serres alimentaires et dix poulaillers
pour les familles le plus démunies de la communauté Saparoma d'Ayo-Ayo

Si vous le désirez, vous pouvez vous associer à cette action et devenir ainsi ACTEUR du développement des hauts plateaux de Sapahaqui, région particulièrement démunie de Bolivie.




Actions SOS Enfants - le parrainage d'enfants, comment ? SOS ENFANTS

8, rue du Château des Rentiers
75013 - Paris
Tél : 01 45 83 75 56
Fax : 01 45 85 53 60


Association loi 1901 reconnue d'utilité publique

SOS Enfants Aider sans Assister SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants Offrir un avenir aux enfants du monde SOS Enfants pour un développement durable en faveur de l'enfance dans le monde SOS Enfants Parrainages d'enfants SOS Enfants

SOS Enfants est membre de l'association fédérative La Voix de l'Enfant

Coordonnées bancaires : La Banque Postale - La Source
Compte N° 35 838 30 H 033
IBAN : FR04 2004 1010 1235 8383 0H03 397 - BIC : PSSTFRPPSCE

Copyright SOS Enfants

Association humanitaire au service de l'enfance dans le monde Les nouvelles de SOS Enfants Partager sur Face Book Partager sur Twitter Ajputer un favori sur Google